Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Abdelhak Khiame : La cellule démantelée comptait attaquer des personnalités civiles et militaires


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 11 Septembre 2020

Le Directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiame est revenu sur les détails de l’arrestation de la cellule terroriste dans les villes de Témara, Tanger et Tiflet, celle-ci envisageait de perpétrer des attentats contre des personnalités civiles et militaires ainsi que dans des locaux de la police et la gendarmerie royale.



Abdelhak Khiame : La cellule démantelée comptait attaquer des personnalités civiles et militaires
Lors d’une conférence tenue vendredi, le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a présenté les détails de l’arrestation de la cellule terroriste hier à Témara, à Tanger, à Tiflet et Skhirate. Abdelhak Khiame, directeur du BCIJ a déclaré que les enquêtes ont montré que la cellule démantelée comptait s’en prendre à plusieurs personnalités civiles et militaires en planifiant même de perpétrer des attentats dans des locaux de la Police et de la Gendarmerie Royale.

M.Khiame a ajouté que l’expertise technique prouve que les cinq membres de la cellule étaient en phase terminale de préparation des substances explosives destinés à des actes suicidaires. Fort heureusement, «les services de renseignement ont suffisamment d’expérience» pour prévenir des attentats similaires, a précisé M. Khiame poursuivant  que « les services de sécurité ont une grande capacité de tracer et intercepter les mouvements des cellules terroristes et les étapes de leur progression ». 

Concernant les membres de la cellule, le directeur de la BCIJ a précisé que son Chef est un vendeur de poisson ayant des antécédents judiciaires et connu pour ses activités criminelles. Pour le reste des membres, ils exercent tous des métiers modestes, précise-t-on de même source. Et d'ajouter que celui qui a été arrêté à Tiflet était chargé de recruter de nouveaux éléments.

Le responsable sécuritaire a révélé que la cellule démantelée a prêté allégeance à Daech, qui demeure encore active sur Internet en y propageant son idéologie subversive, rappelant que le Maroc est toujours menacé des périls terroristes provenant de la région du Sahel.