Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

​Un panel d'experts approuve le vaccin anti-COVID de Pfizer


Rédigé par N.L le Vendredi 11 Décembre 2020

Des experts américains indépendants recommandent à la Food and Drug Administration (FDA) d'octroyer une autorisation d’urgence au vaccin de Pfizer et BioNTech.



A la veille du lancement de la campagne de vaccination contre le COVID-19 aux USA, le panel a approuvé jeudi le vaccin en question, lors d’un vote qui a aboutit à 17 voix positives, 4 négatives, avec une abstention. Par ce vote, les experts attestent que la sécurité et l'efficacité du vaccin l'emportent sur les risques d'utilisation chez les personnes âgées de 16 ans et plus.

Bien que la FDA ne soit pas obligée de suivre les conseils de son comité consultatif, elle le fait généralement. Une fois que la FDA aura donné son feu vert officiel, l'administration prévoit de commencer à expédier des millions de doses dans les Etats du pays. Operation Warp Speed, l'initiative de la Maison Blanche visant à développer et à distribuer des vaccins, a annoncé son intention de commencer à expédier le vaccin dans les 24 heures.

La dernière étape avant que les vaccins puissent êtres administrés aux Américains est un comité consultatif sur les vaccins des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Une réunion d'urgence de ce comité est prévue dimanche. Une fois que ce panel aura donné son accord, les vaccinations pourront commencer.

Il convient de noter que les États-Unis doivent vacciner près de 70% de la population pour obtenir l'immunité collective.

Des responsables comme Anthony Fauci, le plus grand spécialiste des maladies infectieuses du pays, ne s'attendent pas à ce que la majorité de la population se fasse vacciner avant le printemps ou l'été prochain.

En attendant, le nombre de morts ne cesse d’augmenter. Plus de 3.000 personnes sont mortes mercredi à cause du coronavirus dans le pays et le directeur du CDC, Robert Redfield, a déclaré que les mois à venir allaient être très difficiles.

  


Dans la même rubrique :
< >