Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

​L’OCDE appelle à accélérer le déploiement des vaccins pour consolider la reprise


Rédigé par la rédaction le Mardi 9 Mars 2021

Une reprise économique mondiale est en vue, mais un déploiement plus rapide et plus efficace de la vaccination dans le monde est indispensable, dans le respect des nécessaires règles sanitaires et mesures de distanciation sociale, souligne l'OCDE dans la dernière édition de ses Perspectives économiques intermédiaires dévoilées mardi.



​L’OCDE appelle à accélérer le déploiement des vaccins pour consolider la reprise
L’activité dans de nombreux secteurs s’est redressée et adaptée ces derniers mois aux restrictions imposées par la pandémie, relève l’organisation internationale basée à Paris, notant que la dynamique vaccinale s’accélère enfin, mais à des rythmes inégaux, et la relance budgétaire conduite par les gouvernements – en particulier aux États‑Unis – insufflera sans doute un élan puissant à l’activité.

La pandémie creuse cependant les écarts, en termes de performance économique, entre les pays et entre les secteurs, ce qui accentue les inégalités sociales, affecte particulièrement les catégories de population vulnérables et risque de compromettre, à long terme, les perspectives d’emploi ainsi que le niveau de vie d'un grand nombre de citoyens, explique l'OCDE dans un communiqué.

Dans ses Perspectives économiques intermédiaires, l’OCDE appelle à opérer une montée en puissance de la vaccination pour qu’une relance budgétaire plus rapide et plus ciblée permette de stimuler la production et de rétablir la confiance, ainsi que de maintenir le soutien au revenu des personnes et des entreprises les plus durement touchées par la pandémie, tout en préparant le terrain pour une reprise durable.

"Tout se joue sur la rapidité", a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, cité dans le communiqué. "L’heure n’est pas à l’insouciance. La vaccination doit être déployée plus rapidement partout dans le monde. Il faudra pour cela plus de coordination et de coopération qu’il n’y en a eu jusqu’à maintenant", a-t-il dit.

L’OCDE table sur une croissance du PIB mondial de 5.6 % cette année, revue à la hausse de plus d’1 point de pourcentage depuis ses prévisions du mois de décembre, et de 4 % en 2022. 

La production mondiale devrait renouer avec les niveaux d’avant la pandémie vers le milieu de 2021, mais la rapidité et la durée de la reprise seront fortement tributaires de l’issue de la course entre les vaccins et les variants du virus, observe-t-on.