Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

frane / Déconfinement : Les joies des pique-niques retrouvées


le Mardi 7 Juillet 2020

Sites naturels, cascades et forêts dont regorge la province d’Ifrane attirent les nationaux avant les étrangers et font la joie des grands et des petits.



frane / Déconfinement : Les joies des pique-niques retrouvées
Les pique-niqueurs et férus de la verdure ont repris leurs habitudes à Ifrane, après de longue semaines de confinement sanitaire, imposé par les autorités compétentes dans le cadre des mesures destinées à endiguer la propagation de la pandémie du Coronavirus.

A Ain Vittel, un site naturel et touristique connu par la splendeur de ses cascades et de ses forêts, des familles venues des régions voisines ont renoué avec la nature, pour respirer l’air frais, tout en continuant à se conformer aux mesures sanitaires et d’hygiène, notamment la distanciation sociale.

La ville d’Ifrane, ou la petite Suisse comme, est l’une des principales destinations des Marocains et des habitants de la région de Fès-Meknès pour fuir la canicule d’été. Elle retrouve désormais ses visiteurs épris de la montagne et du tourisme vert. La province est réputée en effet pour ses Dayas, lacs et sources, ainsi que pour la prépondérance des eaux souterraines.

Les randonneurs peuvent ainsi apprécier son couvert forestier, la richesse de la faune terrestre et aquatique (50% d’espèces de mammifères et 60% d’espèces d’oiseaux du Maroc), et la diversité de paysages et de sites naturels tout aussi beaux les uns que les autres.

Située au cœur des montagnes du Moyen Atlas à quelque 1.650m d’altitude, la capitale écologique du Royaume et ”la 2ème ville la plus propre du monde”, selon un classement international, regorge de paysages splendides, de cours d’eau et de lacs, ainsi que de forêts séculaires, un havre très apprécié par les amateurs de la nature en quête de calme, de verdure, d’observation d’oiseaux et de randonnées.

‘’Nous sommes très heureux de pouvoir sortir à nouveau après une longue période de confinement pour se reposer’’, a confié Rania, insistant toutefois que le déconfinement ne devrait pas être synonyme de relâchement et de non-respect des consignes sanitaires.

Pour Latifa, de la ville voisine de Meknès, cette sortie à Ain Vittel a ‘’un goût de liberté’’. ‘’Nous sommes venus prendre l’air après cette période de confinement. La forêt et la nature nous ont tant manqué ces derniers mois», s’estelle réjouie.

La réouverture des espaces publics en plein air, dont les parcs, jardins et lieux publics de même que la reprise des activités sportives pratiquées individuellement en plein air, comme la marche et le vélo, ont été parmi les mesures annoncées dans le communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur, de la Santé, de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique.

Ces mesures interviennent conformément à la décision prise par les pouvoirs publics concernant le passage à la deuxième étape du ‘’plan d’allègement du confinement sanitaire’’, à partir du 24 juin 2020 à minuit, et tenant compte de la nécessité d’établir un équilibre entre l’évolution de la situation épidémiologique au Royaume et les exigences d’un retour progressif à la vie normale et de la relance de l’économie nationale.