L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice


Rédigé par Mariem benkirane (Journaliste stagiaire) le Mardi 30 Novembre 2021

La réunion présidée lundi par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a vu le lancement d’une nouvelle plateforme de services numériques et d’échange électronique des avocats et tribunaux.



Une plateforme qui comprend aussi le retrait des copies électroniques de jugements ainsi que l’enregistrement des demandes de notifications et des demandes d’exécution.

Cette initiative entre dans le cadre de la promotion de la transformation numérique de la Justice. Interrogée, une avocate du barreau de Casablanca a déclaré : « Cette digitalisation de documents essentiels de travail va permettre une organisation plus effective des avocats. Grâce à cette plateforme, on pourra gagner du temps précieux dans la recherche de documents et d’informations sur nos affaires. Il s’agit d’une très bonne chose pour l’appareil de justice marocain et un pas de plus vers la modernisation du système numérique ».

Le ministre de la Justice a déclaré dans une allocation que ce projet de numérisation de l’appareil judiciaire est l’une des priorités du ministère pour les cinq prochaines années.

Selon ce dernier, il s’agit d’un projet capital et ambitieux qui englobe la participation des grands acteurs de la Justice marocaine : la magistrature, le ministère public, le ministère de la Justice, les tribunaux du Royaume et des organes auxiliaires de la Justice. Il ajoute que la réussite de la numérisation et de cette plateforme représente une étape importante dans le plan de réforme du système judiciaire marocain. Une numérisation qui permettra d’alléger la tâche et de faciliter tout le travail, surtout aux avocats.

Le service proposera après l’inscription et ouverture de compte : la signature des articles, envoi de pièces jointes et notes de service par voie électronique, enregistrement d’articles, enregistrement de requêtes et de pièces jointes, envoi électronique des requêtes et pièces jointes.

Conçue par Youssef Houstouh, ingénieur et directeur du département informatique du ministère, cette plateforme prendra en compte environ 16.000 avocats marocains. Le créateur ajoute qu’un code de la numérisation (sorte de lexique juridique et administratif) sera élaboré afin d’aider les juges et les avocats ainsi que les administrations de la Justice.

M. Abdellatif Ouahbi a aussi annoncé lors de son allocution un projet de restructuration du département de la Justice. Une restructuration qui se fera grâce à la création de délégations régionales de la Justice qui se chargeront de l’administration centrale.

Mariyem BENKIRANE

 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News