Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Youssoufia / INDH: Contribution remarquable


Rédigé par la rédaction le Lundi 26 Juillet 2021

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), de par sa philosophie, sa genèse, et sa démarche, a eu pour effet de contribuer nettement à l’amélioration de la situation socio-économique des catégories ciblées.



Youssoufia / INDH: Contribution remarquable
Ce chantier Royal de grande envergue, actuellement en sa 3è Phase, se veut un véritable acteur de croissance et de développement en ce qu’il permet d’atteindre des résultats palpables et de s’attaquer à des problématiques liées au développement.

Pour sa seule phase 3, l’INDH au niveau de Youssoufia a permis d’atteindre des résultats positifs, avec un bilan reluisant comme en témoigne la réalisation de quelque 116 projets, pour une enveloppe de plus de 36 millions de DH (MDH), dont la contribution de l’Initiative s’élève à près de 30 MDH, a expliqué M. Barhim Eddou, chef de la Division de l’Action Sociale (DAS). Et de poursuivre que ces projets ont concerné 4 programmes à savoir : «Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base», «Accompagnement des personnes en situation de précarité», «Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes», et «Impulsion du capital humain des générations montantes».

S’agissant de l’accompagnement des personnes en situation de précarité, il a été procédé à la réalisation de 8 projets, d’un montant de près de 6.700.000 DH, portant sur l’aménagement et l’équipement des Centres d’accueil et d’hébergement des personnes en situation de handicap, la construction d’un nouveau Centre multidisciplinaire pour personnes en situation de précarité dans la ville de Chemaïa, outre les dépenses de fonctionnement de l’ensemble des coopératives agissant en faveur de l’amélioration des conditions socioéconomiques de ces catégories sociales, a-t-il expliqué.

Il s’agit de même de l’équipement et de l’aménagement de la Maison des personnes âgées à Chemaïa, ainsi que d’un Centre pour enfants abandonnés dans la même ville, a-t-il poursuivi.

Concernant le programme «amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes», il a été procédé à son activation dans le cadre de la Convention de partenariat conclue entre le gouvernement du Maroc et la Banque Mondiale, comme «étape de référence» au niveau de la région Marrakech- Safi, a-t-il ajouté.

Dans le cadre de cette Convention, a-t-il relevé, quelque 17 projets ont été financés au profit de 24 bénéficiaires et ce, dans le cadre de l’encouragement de l’entrepreneuriat chez les jeunes, outre le lancement de deux plateformes pour les jeunes, dont une au niveau de la ville de Youssoufia, sous la supervision du Centre Régional d’Investissement (CRI) de Marrakech- Safi.

Quant à la seconde plateforme, elle a vu le jour dans la ville de Chemaïa, par l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), avec pour mission la promotion des «Softskills» chez les jeunes talents, en les dotant de compétences en matière d’orientation professionnelle et d’offres et de demandes liées au marché de l’emploi, a expliqué M. Eddou.

En outre, M. Eddou s’est attardé sur le contenu de la Convention de partenariat portant sur l’appui à l’économie sociale et solidaire, conclue entre le Groupe OCP, et le Comité Provincial de Développement Humain (CPDH) de Youssoufia ayant porté sur le financement de 133 projets durant les deux premières années, notant que cette Convention s’étale sur une durée de 3 ans, avec un budget de l’ordre de 15 MDH, dont la contribution de l’Initiative dépasse les 5 MDH.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 11:29 Aziz Akhannouch élu officiellement maire d’Agadir