L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Yémen: Une bousculade à Sanaa fait 85 morts


Rédigé par L'Opinion Vendredi 21 Avril 2023

Au moins 85 personnes ont été tuées et plus de 322 blessées jeudi au Yémen dans l'une des bousculades les plus meurtrières de ces dix dernières années, lors d'une action caritative dans la capitale Sanaa.



Cette tragédie intervient dans le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, meurtri depuis 2014 par un conflit qui oppose les rebelles Houthis, proches de l'Iran, aux forces progouvernementales appuyées par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite.
"Quatre-vingt-cinq personnes ont été tuées, et plus de 322 ont été blessées" dans la bousculade survenue dans la nuit lors d'une opération caritative organisée dans le quartier de Bab el-Yemen, selon un responsable houthi de la sécurité à Sanaa. Ce bilan a été confirmé par un responsable des autorités médicales locales.

"Des enfants figurent parmi les personnes décédées" et une cinquantaine de blessés se trouvent dans un état grave, selon le responsable qui s'exprimait sous couvert d'anonymat, n'étant pas autorisé à parler aux médias.
Ce mouvement de foule, qui intervient à quelques jours de l'Aïd el-Fitr a eu lieu dans une école du quartier de la vieille ville, où des centaines de personnes s'étaient rassemblées pour recevoir des aides financières, selon les témoignages recueillis par un journaliste de l'AFP.

Les autorités de Sanaa ont parlé "d'une distribution chaotique de sommes d'argent par certains commerçants".
Sur une vidéo diffusée par la chaîne de télévision des rebelles, Al-Masirah, on voit des corps entassés et des personnes grimpant les unes sur les autres pour tenter de se frayer un chemin.
 
Les trois quarts de la population dépendent de l’aide internationale
 
Certains essayent de repousser les mains de leur visage pour pouvoir respirer, le reste de leur corps étant complètement englouti par la foule dense, tandis que des combattants armés en tenue militaire tentent de les pousser dans la direction opposée.

Un haut responsable Houthi a attribué la catastrophe à "l'excès de monde" dans la rue étroite menant à l'école. Quand les portes ont ouvert, la foule s'est précipitée dans les escaliers menant à la cour d'école où la distribution était prévue, a précisé Mohammed Ali al-Houthi, membre du Conseil politique suprême des rebelles.

Mais certains témoins affirment que des coups de feu ont provoqué le mouvement de foule.
Les victimes ont été transportées dans les hôpitaux voisins et les organisateurs de l'évènement arrêtés, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié par l'agence de presse des rebelles, Saba.

Dans un contexte d'épidémies, de manque d'eau potable et de famine, plus des trois quarts de la population dépendent d'une aide internationale qui ne cesse pourtant de diminuer.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News