L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

X (Twitter): Nouvelle antenne pour lutter contre les abus sexuels


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mardi 30 Janvier 2024

Le réseau social X (ancien Twitter) s'engage activement dans la création d'une antenne spécialisée, dédiée à la modération de sa plateforme, visant à renforcer la lutte contre les contenus associés aux abus sexuels sur mineurs.



Le réseau social X (ancien Twitter) intensifie ses efforts dans la lutte contre les contenus inappropriés en annonçant la construction d'une antenne spécialement dédiée à la modération de la plateforme. Cette initiative vise à renforcer les mesures de protection contre les contenus liés aux abus sexuels sur mineurs.

Ainsi, la plateforme s'apprête à instaurer un « Centre d'excellence pour la sécurité », doté d'une équipe composée d'une centaine de modérateurs qui seront minutieusement chargés de scruter les publications sur X qui ne respectent pas les règles établies par celle-ci. L'annonce officielle a été faite par le directeur des opérations de X le samedi 27 janvier 2024.

Cette initiative prévoit l'établissement d'une antenne de modération située à Austin, au Texas, dans le sud des États-Unis. Son objectif principal sera de lutter contre les contenus associés aux abus sexuels sur mineurs, une préoccupation majeure parmi les représentants élus américains.

La mission première du « Centre d'excellence pour la sécurité » consistera au recrutement d'une équipe composée d'environ une centaine de modérateurs. Ces professionnels seront spécifiquement dédiés à la surveillance des messages qui portent sur des contenus sensibles, en particulier ceux liés aux abus sexuels sur mineurs dans toutes ses formes.

Cette annonce faite, le samedi 27 janvier 2024 par Joe Benarroch, directeur des opérations de X, a souligné que cette équipe de modérateurs sera également chargée de détecter et de traiter d'autres violations des règles établies par le réseau social.

« X n'a pas d'activité axée sur les enfants », a souligné Joe Benarroch, « mais il est important que nous fassions ces investissements pour empêcher les délinquants d'utiliser notre plateforme pour tout type de distribution ou d'engagement avec des contenus relevant des abus sexuels sur mineurs ». A noter que ces annonces interviennent avant une audition majeure au Sénat américain mercredi, intitulée « Les géants de la tech et la crise des abus sexuels contre les mineurs en ligne ».

L'entreprise, acquise par Elon Musk à la fin de l'année 2022, a diffusé un communiqué vendredi dernier, mettant en avant ses initiatives dans ce domaine et exprimant sa détermination à créer un environnement inhospitalier pour ceux qui cherchent à exploiter des mineurs sur la plateforme.

Dans ce sens, Joe Benarroch a également souligné qu'aucun compte ne peut être ouvert par des enfants de moins de 13 ans. Les adolescents mineurs, lors de leur inscription, sont soumis à des règles de confidentialité des données plus strictes et ne sont pas la cible de publicités.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Février 2024 - 11:00 Partenariat : Dua Lipa se rend à Ourika






🔴 Top News