Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Wuhan disculpé de la propagation du coronavirus

Covid-19


le Lundi 4 Mai 2020

La propagation du coronavirus n’est pas due au laboratoire de Wuhan, mais Trump ne veut rien savoir et cherche à faire passer Pékin à la caisse.



Wuhan disculpé de la propagation du coronavirus
Selon la revue Valeurs actuelles, de nombreuses sources dans les services de renseignement français, interrogées entre le 23 et le 29 avril sur l’origine du coronavirus, disculpent catégoriquement le laboratoire P4 de Wuhan de la propagation de la pandémie du covid-19.

Comme le précise le magazine, ceux-ci et leurs équipes de contre-espionnage et celles spécialisées dans les armes chimiques et bactériologiques «ont été activés très tôt», dès le début de l’épidémie. Leurs conclusions contredisent les accusations de Donald Trump à l’encontre du laboratoire chinois de Wuhan. «Nous avons l’absolue certitude que ce n’est pas une fuite du laboratoire P4», explique ainsi un spécialiste du sujet au sein des services français.

Selon les mêmes sources, «Toutes les souches analysées montrent qu’elles n’ont pas été modifiées humainement. La souche est bien animale, elle a été transmise à l’homme sans qu’on sache encore exactement pourquoi. Elle ne vient pas d’une fausse manipulation ou d’une fuite».

Les agents du renseignement ont fait savoir que les autorités françaises «ont la conviction depuis plusieurs semaines que le virus n’est ni issu d’une manipulation, ni d’une fuite, ni même d’une action volontaire».

Par contre, les failles de sécurité du laboratoire P4 sont évoquées: «Il n’est pas aux normes, il est en fait plutôt du niveau P3», a indiqué une source de Valeurs actuelles.

Trump attend des millions de réparations à Pékin

Le Président américain n’en démord pas. A plusieurs reprises il a accusé la Chine de la propagation du coronavirus dans le monde. Et en dépit des affirmations de ses services de renseignement selon lesquelles le Covid-19 n’a pas été créé par l’Homme ou modifié génétiquement, Donald Trump a dit penser le 30 avril que le virus proviendrait d’un laboratoire de Wuhan. Il a également menacé Pékin de représailles. De même qu’il a évoqué la possibilité de demander des millions de réparations financières à Pékin pour les dommages causés par le coronavirus.

«Nous sommes mécontents de la Chine», la maladie «aurait pu être arrêtée à la source, rapidement, et ne se serait pas répandue dans le monde entier».

Le Washington Post avait révélé que Trump a été mis en garde dès janvier sur la dangerosité du virus et qu’il l’a ignoré. Par ailleurs, le chef de la Maison Blanche a rejeté toute responsabilité dans la hausse du nombre de personnes ingérant, selon ses conseils, des produits désinfectants contre le Covid 19.