Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

« We Are Bach »: L’OPM de retour au Théâtre de Rabat


Rédigé par Hiba CHAKER le Mardi 29 Juin 2021

Après une absence qui a duré plus d’une année, l’Orchestre Philharmonique du Maroc renoue avec son public au Théâtre Mohammed V. Retour sur le spectacle.



Lundi 28 juin, dès 17 heures et demi, le public faisait la queue pour le « We Are Bach » de l’Orchestre Philharmonique du Maroc pour honorer le rendez-vous annuel de l’orchestre qui s’est vu annulé depuis plus d’une année à cause des restrictions engendrées par la pandémie de Covid-19. « La joie et le plaisir de pouvoir rentrer finalement au théâtre et de revoir un spectacle musical en live est inégalée », s’enthousiasme Jamila, qui est venue accompagnée de ses deux filles. Caroline Saunier, chargée de communication et directrice de l’OPM déclare « qu’on est très heureux parce que le public a répondu présent à notre évènement ».

A cette occasion, «Le Maroc peut se vanter d’avoir des artistes et créateurs de grand talent qui, malgré cet arrêt de quinze mois, pourront reprendre une activité normale et proposer des créations et des oeuvres de grande qualité», nous a déclaré Mohammed Benhsain, Directeur du Théâtre National Mohammed V.

Si l’auditorium du théâtre a une capacité de 1.700 places, dont les loges, les mesures restrictives ont fait que le théâtre réduit cette dernière de 50%. « Quoique nous n’avions fait que 5 ou 6 évènements depuis l’allègement des restrictions sanitaires au début du mois, le public semble bien retrouver le chemin de retour aux salles ! Nous avons vendu les tickets sur place et en ligne, d’ailleurs le spectacle de l’Orchestre qui a été totalement gratuit a connu également un grand succès », confie l’administration du théâtre dans une déclaration à « L’Opinion ».

De sa part, l’Orchestre nous a exprimé sa joie de voir le système de billetterie fonctionner d’une bonne manière et nous a déclaré que les tickets ont été pris d’assaut sur leur site officiel et sont épuisés en quelques heures.

« We Are Bach »

L’Orchestre Philharmonique du Maroc, qui est composé de quatre-vingts musiciens professionnels, ne joue pas seulement de la musique mais également des mots. Avec le slogan « We Are Bach », l’OPM déclare à la fois un retour aux salles marocaines «We Are Back » et un programme de deux concerts gratuits de Jean-Sebastien Bach. Les concerts, qui ont duré une heure chacun, ont offert au public un spectacle unique avec une grande variété de registres musicaux allant du grand répertoire de Bach à la musique nationale marocaine et aux chansons patriotiques.

Ce concert représente une lumière d’espoir pour l’Orchestre qui, à l’instar des autres musiciens et acteurs du monde culturel, a beaucoup souffert des répercussions du confinement et de la crise Covid. En effet, quoique l’orchestre avait continué de travailler durant le confinement, la directrice nous a confirmé que « c’était principalement grâce à ses sponsors privés et à la gestion rigoureuse de la fondation au niveau des finances ».

« Certes, nous avions beaucoup de vues en ligne, nous avons drainé un public qui n’était pas nécessairement connaisseur de la musique classique, mais rien ne remplace le fait de jouer sur la scène », insiste la directrice. Ce sentiment est également partagé par tout l’orchestre. « La finalité première du musicien est de jouer devant un public, donc nous sommes très heureux d’être sur scène pour une nouvelle fois », nous a déclaré un violoniste de l’équipe.
 

Le secteur événementiel et culturel reprend vie

Des spectacles musicaux, des pièces de théâtre, retour des festivals de films et de musique, ouverture des cinémas et des musées, des centaines de personnes qui cherchent ou achètent des tickets… Depuis le début du mois de juin, le Maroc connaît comme une sorte de retour à la vie « normale », suite à l’allègement des mesures restrictives annoncé par le gouvernement au regard des résultats positifs enregistrés dans la courbe des infections au nouveau Coronavirus et des avancées réalisées par le Maroc dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre cette pandémie.