L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Visite des sénateurs colombiens à Lâayoune : Appui au développement régional et soutien indéfectible à l'intégrité territoriale


Rédigé par L'Opinion avec MAP Jeudi 7 Décembre 2023

Lors de sa visite dans la région, la délégation composée du président du groupe d'amitié Colombie-Maroc au sénat colombien, German Blanco Alvarez et de M. Jose Luiz Perez Oyuela et Mme Paola Holguin Moreno, membres de la commission des Affaires étrangères, a constaté de visu le niveau de développement socio-économique que connait cette région et s'est faite une idée complète sur la réalité du conflit artificiel autour de l'intégrité territoriale du Royaume.



Dans une déclaration à la presse à l'issue de son entretien avec le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, M. Alvarez a souligné que cette visite reflète le niveau de la coopération qui doit exister entre le Maroc et la Colombie, jugeant nécessaire de consolider davantage les relations bilatérales qui lient depuis plus de 50 ans Rabat et Bogota.

Une soixantaine de membres du Sénat colombien ont récemment adopté une nouvelle motion appuyant sans équivoque l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté sur son Sahara, et par laquelle ils rejettent la politique extérieure du président actuel de la République de Colombie, qui a décidé de soutenir le "polisario", a assuré le sénateur, qui conduit cette délégation du Sénat colombien en visite au Maroc, à l'invitation de la Chambre des conseillers.

Dans ce sillage, M. Alvarez a souligné l’impératif de respecter la souveraineté des Etats, notant qu'il est inadmissible de soutenir un groupe séparatiste et terroriste. Les relations entre Rabat et Bogota seront rétablies et renforcées davantage à la fin du mandat du gouvernement actuel, a-t-il relevé. De son côté, Mme Paola Holguin Moreno, membre de la commission des Affaires étrangères au sein du Sénat colombien, a réitéré son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc et à la marocanité du Sahara.

La parlementaire colombienne s’est aussi félicitée du niveau de développement que connaît Laâyoune sur tous les plans et de la qualité des infrastructures et des investissements mis en œuvre au niveau de la ville, faisant observer que ces réalisations contribuent à améliorer significativement le bien-être de la population locale.

Pour sa part, le représentant permanent de la Chambre des conseillers auprès des groupements parlementaires de l’Amérique Latine et des Caraïbes, Ahmed Lakhrif, a noté que la visite de la délégation colombienne vient confirmer la position du Parlement colombien autour la cause nationale, rappelant que cette institution a présenté un document "historique" dans lequel il rejette catégoriquement la "décision malavisée" du gouvernement actuel d'établir des relations avec la pseudo-rasd. Cette visite confirme également les bonnes relations qui lient le Maroc et la Colombie, a-t-il enchainé, saluant la position du Sénat colombien compatible avec les positions de la communauté internationale sur la question de la marocanité du Sahara.

Par ailleurs, M. Lakhrif a fait savoir que ce déplacement a permis aux membres la délégation colombienne de s'informer de près du niveau de développement dans les provinces du Sud et de constater de visu le climat de sécurité, de quiétude et de stabilité régnant dans la région, battant en brèche les allégations fallacieuses du "polisario".

Plutôt dans la journée, la délégation parlementaire colombienne a tenu une rencontre avec le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, au cours de laquelle l’accent a été mis sur l'essor de développement que connait la région dans différents domaines dans le cadre du nouveau Modèle de développement des provinces du Sud, lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2015.

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence du président du Groupe d’amitié parlementaire Maroc-Colombie à la Chambre des conseillers, Jamal Al Ouardi, a été l’occasion pour la délégation colombienne de prendre connaissance des avancées majeures réalisées dans la région sous la conduite éclairée de SM le Roi, ainsi que des programmes de développement en cours, outre les dernières échéances électorales libres et transparentes marquées par une participation massive de la population locale.

Par la suite, les membres du Sénat ont tenu une rencontre avec le président du conseil municipal, Moulay Hamdi Ould Errachid, durant laquelle un exposé a été présenté sur le programme de développement de la commune de Laâyoune couvrant les différents projets de développement inscrits dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

A cette occasion, le président du groupe d'amitié Colombie-Maroc au sénat colombien, a remis au wali de la région et au président du Conseil municipal une copie de la motion adopté récemment par le sénat colombien, qui a apporté un appui sans équivoque à l’intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté sur son Sahara, tout en réitérant le rejet catégorique par "les représentants légitimes du peuple colombien" de "la décision malavisée" du gouvernement actuel d'établir des relations avec la pseudo-rasd.

"En tant que Sénateurs et représentants légitimes du peuple colombien, nous rejetons profondément cette décision malavisée du gouvernement actuel, qui ne représente en rien la position des Colombiens à l'égard du Maroc, et nous réitérons notre position ferme de respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc", lit-on dans la motion adoptée par une écrasante majorité de 65 Sénateurs sur les 105 que compte la Chambre haute du Congrès colombien.

La délégation parlementaire colombienne a aussi tenu une rencontre avec des consuls africains accrédités à Laâyoune, à savoir les Consuls Généraux des Comores, du Gabon et de Sao Tomé-et-Principe, au cours de laquelle l’accent a été mis sur l’essor de développement que connait la région, ainsi que la dynamique de l'ouverture de Consulats généraux à Laâyoune et à Dakhla.

En outre, les membres de la délégation colombienne ont saisi cette occasion pour effectuer des visites de terrain aux infrastructures éducatives, sportives, socio-économiques et de santé, où ils ont constaté de visu les efforts consentis pour assurer un développement global et intégré de la région.

Au cours de leur visite dans le Royaume, les sénateurs colombiens ont tenu des rencontres avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami, le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara et le président du Conseil royal consultatif des Affaires sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid.









🔴 Top News