Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée


Rédigé par Kawtar CHAAT le Mardi 3 Août 2021

A l’instar d’autres événements, l’édition 2021 du Festival Visa for Movie Rabat, initialement prévue du 04 au 08 août, a été reportée à une date ultérieure, ont annoncé, mardi, les organisateurs.



Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée
Si la presse pointe, sous des titres choc, un relâchement dans le respect des mesures de prévention dans certaines villes, elle a applaudi l’engagement de la capitale.

En effet, plusieurs événements ont été annulés, reportés ou risquent de l’être, après l’annonce des nouvelles mesures restrictives. Ces décisions surviennent dans le cadre des mesures de sécurité liées à l’épidémie qui recommandent la restriction des grandes manifestations et rassemblements de masse.

Face à la situation épidémiologique liée au Covid-19 et par mesure de précaution, les organisateurs du festival Visa for Movie Rabat ont décidé, en coopération avec les autorités de la région Rabat-Salé-Kénitra, de reporter l’édition 2021 à une date ultérieure, fait savoir l’Association du Festival international du cinéma d’auteur de Rabat.

Depuis sa première édition en 1992, le Festival de Rabat a toujours eu à coeur de faire de ses événements un espace libre et ouvert afin de consolider les valeurs universelles de dialogue, de tolérance et de paix.Tout a commencé avec l’écran géant des Oudayas dans les années 1990 lorsque les habitants de Rabat avaient rendez-vous avec une riche programmation des meilleures productions du septième art.

L’Association a salué à cet égard, le public de Visa for Movie et les autorités locales pour leur accompagnement « de longue date » et leur soutien renouvelé durant cette période complexe, et a affirmé sa volonté de faire de cet événement une réussite. Le communiqué a annoncé que la date de l’événement sera annoncée à une date ultérieure.

«La santé du public est notre unique priorité. C’est évidemment une décision difficile à prendre, mais les conditions ne sont pas réunies aujourd’hui pour que cet évènement se déroule en toute sérénité», précise-t-on.

La pandémie de COVID-19 a eu un impact soudain et substantiel sur le secteur des arts et du patrimoine culturel.
La crise sanitaire mondiale et l’incertitude qui en découle ont profondément affecté les organisations ainsi que les individus dans l’ensemble du secteur.

Les organisations du secteur des arts et de la culture ont tenté de respecter leur mission, souvent financée par des fonds publics, de fournir un accès au patrimoine culturel à la société, assurer la sécurité de leurs employés, de leurs réalisations et du public tout en réagissant au changement inattendu de leur modèle économique avec une fin inconnue.
 
Kawtar CHAAT 

A-t-on besoin des arts en temps de crise ?

Alors que nous relevons le défi de notre nouvelle normalité de vie dans une pandémie mondiale, nous voyons plus clairement ce qui doit changer dans notre société pré-COVID-19.

C’est le moment de valoriser les arts. Qu’il s’agisse d’art à la craie de trottoir ou de murales communautaires, l’art fait une différence dans la façon dont nous vivons nos vies. En effet, l’art nous permet d’examiner ce que signifie être humain et rassembler les gens et les idées.

Les arts créent du bien-être dans notre vie de tous les jours en nous aidant à traiter nos vies individuellement et en nous permettant de nous rassembler collectivement. L’art nous permet de communiquer à distance, générant de la positivité, de l’appréciation et de l’espoir pendant COVID-19. En période de troubles, l’art amplifie les voix et les messages importants.