Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Violence dans les foyers : Une plateforme électronique pour porter plainte


Rédigé par S.J le Jeudi 14 Mai 2020

S’il est un abri pour certains, le foyer peut devenir l’enfer pour d’autres. En témoignent les chiffres des violences faites aux femmes depuis le début du confinement au Maroc. Une plateforme électronique a été mise en place, pour recevoir les plaintes à distance.



Pendant le confinement, les signalements pour des violences conjugales et intrafamiliales ont sensiblement augmenté. Selon la Fédération des ligues des droits des femmes (FLDF), plus de 540 actes de violence ont été enregistrés dans les différentes régions du Royaume, entre le 16 mars et le 24 avril. Pour lutter contre ce fléau, le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Guelmim a annoncé la mise en place d'une plateforme électronique pour recevoir les plaintes à distance des femmes et enfants victimes de violences lors de l’état d’urgence sanitaire destinée à faire face à la propagation du nouveau coronavirus.
 
Cette plateforme, qui est accessible sur le lien http://www.pmp.ma:85/index.php?tr=39, s'inscrit dans le cadre de l’intérêt accordé par le parquet à la protection des femmes et les enfants contre les violences conformément à la circulaire adressée par la présidence du ministère public aux parquets les invitant à créer ces supports pour contribuer aux mesures de prévention contre la propagation du coronavirus.
 
La plateforme numérique permet ainsi aux victimes de ces violences lors de la période de confinement de déposer à distance leurs plaintes sans avoir à se déplacer au siège des tribunaux.
 
La circulaire du ministère public a exhorté les parquets à veiller à la protection des femmes et des enfants contre les violences, en visant la stabilité des familles et la cohabitation de leurs membres conformément aux principes des droits de l'Homme qui accordent aux femmes une place de choix dans le tissu familial et social.