L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Variant Omicron : l’état du premier cas est stable


Rédigé par A.E.O le Jeudi 16 Décembre 2021

Dans un contexte épidémiologique instable, le gouvernement, qui place la sécurité sanitaire des citoyens au cœur de ses priorités, est appelé à prendre des décisions dans l'urgence. C'est ce qu'a réaffirmé Mustapha Baitas en rassurant sur l’état stable du premier cas Omicron détecté au Maroc.



Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, Mustapha Baitas, a précisé que « l'émergence du nouveau variant du virus Corona « Omicron » au Maroc est le résultat de la mutation continue du virus, et qu'elle ne provient pas de l’extérieur », tout en notant que « la citoyenne testée positive au variant Omicron est dans un état de santé stable », et ce en réponse aux questions des journalistes lors du point de presse organisé aujourd’hui à la suite du Conseil du gouvernement. A l'heure où les craintes grandissent quant au nouveau variant Omicron, notamment après l’apparition du premier cas au Maroc, le ministre a indiqué que la situation épidémiologique au Royaume est pour le moment stable.

S’agissant du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger, le Porte-parole du gouvernement a expliqué que le choix de programmer des vols spéciaux à partir de trois pays s’explique par la volonté d’avoir des points d’entrées qui couvrent la majorité des régions dans le monde. « Nous avons fait le choix d’organiser des vols en provenance des Emirats Arabes Unis pour couvrir la région de l’Asie, puis de la Turquie pour couvrir l'Asie occidentale et l'Europe du Sud-est, puis le Portugal pour les Marocains bloqués dans les pays de l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord », a-t-il expliqué.

Dans le même contexte, Baitas a précisé que ces fermetures perturbent le cours normal de la vie et l’économie, notamment le secteur touristique, mais que le gouvernement est tenu de prioriser la protection des vies humaines. « Nous sommes conscients que ces décisions ont un impact sur le tourisme, mais la protection de la vie humaine est notre priorité », a-t-il noter avant d’annoncer que le dialogue est en cours avec les acteurs du secteur pour évaluer la situation et trouver des solutions.








🔴 Top News










 
Other