Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Vaccination : 74% de la population cible n’a pas reçu la 3ème dose


Rédigé par A.E.O le Mardi 7 Décembre 2021

67% de la population cible au Maroc ont déjà reçu la première dose du vaccin, 62,3% en ont reçu la deuxième. Quant à la 3ème, seuls 26% de la population cible se la sont fait administrer.



Vaccination : 74% de la population cible n’a pas reçu la 3ème dose
Les deux dernières semaines, s’étalant du 23 novembre au 6 décembre ont connu une certaine stabilité des indicateurs épidémiques de la Covid-19, confirmant ainsi la faible transmission du virus dans le pays.

Actuellement, le Maroc se trouve dans une phase transitoire qui offre le moment opportun pour accélérer la vaccination, en plein rebond épidémique dans plusieurs pays, dans un contexte marqué par l'apparition du variant Omicron, a expliqué le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique du ministère, Mouad Mrabet, lors de la présentation du bilan bimensuel de la situation au Maroc. « Les nouvelles contaminations ont connu une quasi-stagnation au cours de la semaine passée avec 859 cas, soit seulement 50 de plus que celle d’avant, au moment où le taux de positivé est demeuré aux alentours de 1% », a-t-il détaillé.

Concernant les entrées en réanimation et soins intensifs, le même constat est dressé avec une moyenne de 104 cas sévères et critiques durant les trois dernières semaines sur le territoire national, de même que pour le nombre de décès situés à 14 cas au cours de la semaine passée, contre 15 pour la semaine d'avant. Le taux de reproduction s'est situé aux alentours de 1,04, démontrant que la courbe épidémique persiste dans une phase de plateau décroissant, selon la même source. Évoquant la campagne nationale de vaccination, Mouad Mrabet a indiqué que le taux des primo-vaccinés s'élevait à 67% de la population cible, tandis celui que les personnes ayant reçu deux doses atteignait 62,3% et 5% pour le booster (3ème dose).

Ceci dit, la moyenne de la validité de la 2ème dose n'est que de 26,3% désormais, ce qui montre que 74% environ des citoyens concernés n'ont pas encore reçu la 3ème dose, a-t-il estimé. Le responsable a réitéré l'appel des autorités sanitaires à l'ensemble des citoyens pour poursuivre le strict respect des mesures préventives en vigueur, préserver les précieux acquis réalisés dans ce combat et adhérer, sans tarder et massivement, à la campagne nationale de vaccination.