L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai


Rédigé par S. M. le Mercredi 17 Août 2022

Aucune Université marocaine ne figure parmi les 1.000 meilleures Universités du monde, selon le fameux classement de Shanghai 2022. Détails.



L’Université chinoise Jiao Tong vient de rendre publique l’édition 2022 du classement général de Shanghai, l’Academic Ranking of World Universities (ARWU) qui évalue l’engagement des établissements d’enseignement supérieur dans leurs activités de recherche. Cependant, aucune Université marocaine ne figure sur la liste des 1.000 meilleures Universités du monde. Une nouvelle qui fait repenser à la situation « alarmante » du système d’éducation supérieur marocain. Ce dernier continue d’être critiqué malgré les efforts de la tutelle qui veille à accélérer la cadence pour atteindre le tournant décisif d’un enseignement de qualité et qu’elle place en tête des priorités.

En effet, les Universités américaines ont une fois de plus dominé le classement. Harvard conserve la première place pour la 20ème année consécutive, suivie de Stanford (2ème) et du Massachussetts Institute of Technology (3ème). Viennent ensuite l’Université de Cambridge, l’Université de Californie (Berkeley), Princeton, Oxford et Columbia. California Institute of Technology et l’Université de Chicago complètent le top 10.

Au niveau du MENA, aucune Université n’est présente dans le top 50. Au niveau européen, la première institution non anglosaxonne du palmarès demeure française. Il s’agit de l’Université Paris-Saclay (16ème) qui a perdu trois places.

En 2021, rappelle-t-on, quatre Universités marocaines ont figuré parmi les 500 meilleures Universités du monde au classement de Shanghai dans la discipline de la physique. L’Université Mohammed 1er d’Oujda s’est placée dans le top 300 de ce prestigieux classement, précédant ainsi les Universités Mohammed V de Rabat, Hassan II de Casablanca et Cady Ayyad de Marrakech, qui se sont positionnées au top 400. Les Universités marocaines faisaient donc partie des 9 meilleurs établissements dans le Monde arabe et du top 10 en Afrique.

« Ces performances confirment, une fois de plus, que les Universités marocaines sont sur la bonne voie pour consolider leur leadership régional et continental, de même qu’elles démontrent aussi le niveau élevé des chercheurs marocains », s’est félicité le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans un communiqué publié à cette occasion.

Par ailleurs, le Maroc était le seul pays africain et de la région MENA à être représenté l’année dernière dans le classement international 2021 « AD Scientific Index ». Les deux chercheuses et professeures de l’Université Mohammed V de Rabat, Rajaâ Cherkaoui El Moursli (34ème place) et Farida Fassi (40ème) figurent parmi les 50 meilleures scientifiques du monde en 2021 selon ledit classement.








🔴 Top News










 
Other