Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Une série de mesures pour aider les exportateurs

ASMEX - SMAEX


Rédigé par s.j le Mardi 28 Avril 2020



Une série de mesures pour aider les exportateurs
Les exportateurs sont touchés de plein fouet par la présente pandémie. Les restrictions actuelles adoptées par la majorité des pays à l’échelle internationale impacte près de 67% des entreprises exportatrices, causant une perte de plus de 133.000 emplois.

Le secteur des exportations souffre des conséquences des perturbations du commerce international et la solvabilité des pays clients est plus que jamais remise en question, a indiqué l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX), lundi, dans un communiqué.

M. Ahmed Hajoub, Président Directeur Général de la Société Marocaine d’Assurance à l’Exportation, la SMAEX, qui a été reçu par l’ASMEX dans le cadre de son cycle de visioconférences visant à informer et sensibiliser les membres sur les outils et mesures à même de les aider à minimiser les impacts du COVID-19, a affirmé qu’«il est important de commencer à préparer l’après-Covid qui sera complètement différent de l’avant Covid et particulièrement difficile. Les prévisions actuelles ne permettent pas encore d’anticiper les taux de croissance de l’économie mondiale. Les hypothèses changent toutes les 24 heures, la crise économique n’est pas encore déclenchée et la crise financière serait plus grave. 

Durant ladite réunion, le PDG de la SMAEX a répondu aux questions des exportateurs et a annoncé que dans le contexte actuel, il a été décidé de baisser le délai de remboursement des entreprises exportatrices ayant subi des pertes durant les dernières semaines.

Le délai passe ainsi de 6 à 3 mois maximum dans l’objectif d’alléger l’impact de la situation actuelle sur la trésorerie des entreprises les plus fragilisées.

D’autres mesures spécifiques ont été également décidées dans le cadre de l’allègement des restrictions, notamment, les révisions à la baisse des délais de remboursement, la prorogation du délai de déclaration du chiffre d’affaires de 15 à 30 jours, la prorogation des échéances à 2 mois au lieu de 1 mois et finalement l’augmentation du délai de déclaration du sinistre de 30 à 60 jours avec possibilité de rallonge.

A l’issue de cette réunion, et à la demande des exportateurs, l’ASMEX a appelé à une révision des polices d’assurance puisque les entreprises exportatrices marocaines se trouvent confrontées à la faiblesse du montant de prime d’assurance qui ne correspond pas toujours à la valeur des transactions, précise le communiqué. Ceci pousse plusieurs d’entre elles à refuser de nouvelles commandes et engagements, ce qui a pour conséquence l’arrêt de la production et la mise du personnel au chômage technique.

S.J