Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Edito & Chronique

Une rentrée scolaire frappée d’incertitudes


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Dimanche 9 Août 2020


Une rentrée scolaire frappée d’incertitudes
La rentrée scolaire est un indicateur fort de normalité et de continuité de la vie. Celle de l’année scolaire 2020/2021 revêt une indéniable singularité puisqu’intervenant après plusieurs mois d’interruption de scolarité en présentiel et de chamboulement de la vie quotidienne de millions de Marocains.

L’annonce faite par le ministre de l’Education nationale et porte-parole du gouvernement, Saïd Amzazi, concernant la date de cette rentrée qui a été fixée au 7 septembre prochain, est intervenue immédiatement après une autre annonce toute aussi importante. Celle sur la reconduction de l’état d’urgence sanitaire pour un mois supplémentaire, jusqu’au 10 septembre

Le télescopage de ces deux annonces faites à quelques heures d’intervalle n’est pas fortuit. La deuxième étant venue taire les rumeurs nées de la première et faisant état d’un probable report de la rentrée scolaire suite à la reconduction de l’état d’urgence sanitaire.

Malgré tout, ces rumeurs persistent et entretiennent un certain scepticisme quant à la véracité da la reprise de la scolarité avant la fin de l’état d’urgence sanitaire que tout indique qu’il sera reconduit au-delà du 10 septembre. Notamment au vu de la montée en flèche des contaminations au Covid-19.

La sensibilité du sujet aurait voulu que les deux annonces soient fusionnées dans un seul et même communiqué expliquant avec force clarté et transparence que ces deux mesures, en l’occurrence le prolongement de l’état d’urgence et la reprise de la scolarité, ne sont pas antinomiques, mais plutôt complémentaires. Cette clarté était d’autant plus requise que le ministère de l’éducation nationale vient de rajouter une couche d’opacité en annonçant qu’il n’avait pas encore tranché concernant la forme de reprise de la scolarité: en présentiel ou à distance ?!

Mais on aura bien compris depuis le début de la crise du Coronavirus que la communication n’est pas le fort de nos gouvernants.

Majd EL ATOUABI

  



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 09:50 Les voies du «Trabando» sont impénétrables