L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Une pédagogie adaptée à la marocaine


Rédigé par Mohamed Elkorri le Lundi 9 Janvier 2023



Nul n’ignore que l’ambition du Maroc de se hisser au rang des grandes puissances mondiales ne peut se faire qu’à travers un système éducatif efficace et compétitif. Un système qui garantirait les conditions optimales de réussite aux élèves/étudiants et qui permettrait au Royaume d’occuper des positions honorables dans les classements prestigieux, à l’image de celui du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), piloté par l’OCDE, dans lequel notre pays n’arrive toujours pas à s’imposer.

C’est pourquoi le Nouveau Modèle de Développement a plaidé en faveur d’une véritable renaissance éducative pour améliorer substantiellement la qualité de l’école marocaine, à travers, tout d’abord, la modernisation profonde de ses programmes et de ses approches pédagogiques.  

Aujourd’hui, l’Etat se donne les moyens pour atteindre cet objectif, en améliorant en premier lieu les infrastructures éducatives, comme en témoignent les chantiers de construction et de réhabilitation de quelque 11.000 écoles publiques durant l’année scolaire 2021-22. Ceux-ci s’ajoutent à la réorganisation interne du département de tutelle pour réduire les failles des mécanismes de gouvernance.

L’idée, c’est de créer d’abord un environnement propice à l’apprentissage, avant de s’attaquer au fond pédagogique, qui requiert un brainstorming national et des études empiriques pour adapter l’offre éducative aux besoins de la population.

Dans cette optique, le ministre de tutelle a exprimé, lors de la 1ère session ordinaire du deuxième mandat du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique, la nécessité de faire une étude sociologique pour éviter que la réforme soit en discordance avec les spécificités historiques et culturelles de la société marocaine, sans oublier les nouvelles tendances sociales auxquelles s’identifie la nouvelle génération.

Bien que les tenants et aboutissants d’une telle démarche soient pour le moment difficiles à déterminer, tout porte à croire qu’elle posera les bases d’une architecture pédagogique plus adaptée que celle en vigueur. Néanmoins, il faudrait réfléchir d’emblée à un mécanisme qui garantirait la poursuite de ce chantier et éviter les ruptures que font les différents gouvernements à chaque élection.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 16:16 Rabat donne un coup de sabot dans la fourmilière






🔴 Top News