Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Une nouvelle vague de désinformation autour du Covid-19


Rédigé par Jihane ZIYAN ( journaliste stagiaire ) le Lundi 30 Août 2021

Plusieurs personnes ont été hospitalisées aux Etats-Unis après la diffusion d’une fausse information sur un "remède miracle” contre le coronavirus.



Une nouvelle vague de désinformation autour du Covid-19
Plusieurs réseaux sociaux, tels que TikTok, Reddit et Facebook, ont traité des vagues de contenu sur l’ivermectine, un antiparasitaire utilisé chez les animaux, et qui est considéré comme un traitement contre la Covid-19. L’administration des aliments et des médicaments (FDA) a même posté sur son compte twitter : “Vous n'êtes pas un cheval. Vous n'êtes pas une vache. Sérieusement, arrêtez tout maintenant". Le tweet a été accompagné d’un article qui explique pourquoi l’ivermectine ne devrait pas être utilisée pour traiter le coronavirus.

Effectivement, le camp des anti-vaccins américains a publié plusieurs posts sur les différentes plateformes en ligne afin de mesurer les effets guérisseurs de ce médicament. Pour limiter les diffusions de ces fausses informations, les modérateurs de subreddits ont appelé la plateforme Reddit à interdire la diffusion de la désinformation médicale. On peut aussi trouver des vidéos TikTok qui font la promotion de l’ivermectine comme traitement contre la Covid-19.

Ces vidéos qui accumulent plus d’un million de vues ont été supprimées par la plateforme. Un porte-parole de TikTok a déclaré continuer à supprimer les vidéos et les hashtags associés à ce sujet. Le fléau de la désinformation ne s’est pas contenté de ces deux plateformes, mais est passé vers Facebook.

En effet, des membres de groupes Facebook privés ou publics continuent de publier des informations erronées ainsi que des publications sponsorisées qui font la publicité du médicament. Une majorité des utilisateurs du site ont critiqué la quantité de désinformation qui circule autour de la Covid-19 et demande aux responsables de résoudre ce problème. Selon un porte-parole, Facebook a mis en place des dispositifs pour supprimer tout contenu qui tente d’acheter, de faire vendre ou de demander de l’ivermectine.

Facebook a ajouté: «Nous appliquons également contre tout compte ou groupe qui enfreint nos politiques COVID-19 et vaccinales, y compris les allégations selon lesquelles l'ivermectine est un remède garanti ou une prévention garantie, et nous n'utilisons pas les publicités faisant la promotion de l'ivermectine comme traitement pour COVID-19."

Alors que la pandémie ne cesse de battre son plein et que la désinformation évolue au cours du temps, plusieurs sites et réseaux sociaux comme TikTok, Reddit, Facebook par exemple, ne ménagent pas leurs efforts pour tenir compte de la propagation de la désinformation médicale. Ces plateformes ont mis à jour leurs politiques de publications et ont aussi ajouté des liens vers les sites des autorités comme celui de l’Administration des aliments et des médicaments (CDC). Les applications ont supprimé des millions de messages qui publient des fausses informations sur ce sujet.