Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Environnement

Une nouvelle opportunité pour le Maroc

Le marché maghrébin d’électricité à l’horizon 2025


Rédigé par LAHOUCINE BAHAOUI le Jeudi 20 Février 2020



Le Comité Maghrébin de l’Electricité (COMELEC) a décidé, mardi à Tunis, le lancement des études pour la mise en place progressive d’un marché maghrébin d’électricité, qui entrera en fonction à l’horizon 2025.

Selon le président du Comité Maghrébin de l’Electricité (COMELEC), Moncef Harabi, il s'agit d'un marché de 100 millions d'habitants avec une capacité de production d'électricité d'environ 45.000 mégawatts. Il a ajouté en marge de cette réunion annuelle à laquelle ont pris également part les directeurs généraux des offices et sociétés d'électricité au Maroc, en Algérie, en Libye et en Mauritanie, que ce marché permettra de fixer un tarif du transport de l'électricité d'un pays à l'autre.

Il a, à ce titre, mis l'accent sur la nécessité de renforcer le partenariat maghrébin dans ce secteur, rappelant que les pays maghrébins disposent chacun d'un plan solaire de production de l'électricité à partir des énergies renouvelables, notamment le Maroc, qui s’est fixé comme objectif de porter la part des énergies renouvelables à 42 % dans le mix énergétique d’ici 2020, avant de passer à 52 % en 2030.

Cette décision du COMELEC vient à un moment où la production de l’électricité dans le Royaume maintient une bonne dynamique. Concernant les échanges de l’énergie électrique, les exportations du Maroc vers l’Espagne ont augmenté de 670 % entre 2018 et 2019. Par ailleurs, l’échange avec l’Algérie se fait presque à bilan nul. Les deux pays sont interconnectés par trois lignes d’une capacité totale de 1.200 MW. Une ligne de secours mutuel entre l’ONEE et la Sonelgaz.