L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Une frappe israélienne vise une usine d'aluminium au Liban (Agence)


Rédigé par L'Opinion avec AFP Samedi 18 Novembre 2023

​Un raid israélien a visé samedi une usine d'aluminium libanaise, à une quinzaine de kilomètres au nord de la frontière entre les deux pays, dans une rare frappe touchant l'intérieur du territoire libanais depuis le 7 octobre, a indiqué un média d'Etat.



Photo: droits réservés.
Photo: droits réservés.

L'Agence de presse officielle ANI, qui n'a pas fait état de victimes, a précisé qu'un drone ennemi a tiré deux missiles sur une usine d'aluminium sur la route entre Toul et Kfour, provoquant un incendie.

Deux civils blessés ont été transportés à l'hôpital, a indiqué à l'AFP le maire de la localité de Kfour, Khodr Saad.

L'ANI précise qu'il s'agit de la première frappe contre la région de Nabatiyeh depuis le dernier conflit en 2006 entre Israël et le Hezbollah, puissante formation libanaise soutenant le Hamas palestinien qui a perpétré une attaque sanglante sur le sol israélien le 7 octobre.

Depuis, Israël, qui a juré d'"anéantir" le Hamas, mène une guerre meurtrière dans la bande de Gaza, faisant craindre un embrasement régional.

Le 11 novembre, l'armée israélienne avait effectué une première frappe à l'intérieur du Liban contre un véhicule à Zahrani, à quelque 45 km au nord de la frontière commune.

Avant cet incident, les échanges de tirs quotidiens entre le Hezbollah et Israël se limitaient en général à la zone frontalière entre les deux pays depuis le début de la guerre.

L'ANI a également fait état de tirs d'artillerie et de raids aériens israéliens contre plusieurs localités du sud du pays.

Le Hezbollah a de son côté revendiqué avoir abattu un drone de combat israélien de type Hermes 450 "à l'aide d'un missile sol-air", ainsi que cinq autres attaques à la frontière nord d'Israël.

"Tant qu'il y aura une guerre contre Gaza (...), toutes les forces de la résistance (...) continueront à faire pression sur Israël. Il n'est pas question aujourd'hui de parler d'un cessez-le-feu sur un front et pas l'autre", a déclaré samedi un haut responsable du mouvement, Hachem Safieddine.

La veille, le parti pro-iranien avait revendiqué 13 attaques contre des positions militaires israéliennes frontalières, dont une attaque contre un rassemblement de soldats israéliens à l'aide de "drones suicides".

Les échanges de tirs quotidiens dans le sud du Liban ont fait au moins 90 morts depuis le 7 octobre, pour la plupart des combattants du Hezbollah, mais aussi dix civils, selon un décompte de l'AFP.

Neuf personnes ont été tuées du côté israélien, parmi lesquelles six militaires, selon les autorités israéliennes.
AFP



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News