Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Une formation adaptée pour une intégration professionnelle de qualité.


Rédigé par la rédaction le Jeudi 10 Juin 2021

Dans le cadre du projet « Kafaat Liljamia », un événement national a été organisé le jeudi 10 juin 2021, sur le thème :
« La formation professionnelle : participation et échange pour un développement de territoires équitables ».



Ce programme est  financé par l’Union européenne,  et initié  par le British Council et l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) en partenariat avec le Département de la Formation Professionnelle du Ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. 

Cette manifestation a retracé les résultats du projet depuis son lancement en août 2017 au niveau des deux régions pilotes, à savoir la région de Tanger-Tétouan- Al Hoceima et la région de l’Oriental. Grâce au projet Kafaat Liljamia, un réseau de partenariats publics et privés (PPP) œuvrant dans le domaine de la formation professionnelle a pu être créé dans chacune des deux régions. Les membres de ce réseau se réunissaient régulièrement dans le cadre de formations, séminaires et de visites d’étude pour discuter des perspectives de collaborations et afin de créer des liens pour faciliter le partage d’information entre les différentes structures.
 
À cet effet, de nombreux outils ont été développés, tels qu’un système de partage d'informations sur l’offre de formation pour améliorer la collecte, l'échange et l'utilisation des données et informations au niveau des deux régions pilotes, ainsi que deux modèles d’institutionnalisation des groupes du travail pour appuyer  la pérennisation de la nouvelle dynamique qui s'est mise en place et l’adaptation du cadre du processus de Turin au niveau régional dans l’évaluation de l’adéquation emploi/ formation. Ces outils peuvent être adaptés à d’autres régions du Maroc et, par conséquent, étendre l’expérience régionale en prenant en compte les spécificités de chaque région.
 
Le projet Kafaat Liljamia a aussi renforcé les capacités de 11 associations en offrant un accompagnement personnalisé à plus de 550 bénéficiaires se trouvant dans des situations de vulnérabilité. Aujourd’hui, et même face à une conjoncture sanitaire sans précédent, 200 bénéficiaires en situation de vulnérabilité ont pu trouver un emploi et/ou créer une TPE, une coopérative ou obtenir le statut d’autoentrepreneur.
 
« Kafaat Liljamia est une intervention financée par l'UE étroitement alignée à la fois sur la feuille de route de la formation professionnelle et sur le nouveau modèle de développement récemment lancé par le Maroc. Fondamentalement, le programme promeut une nouvelle approche régionale plus réactive de la formation professionnelle, en mettant explicitement l'accent sur l'amélioration de l'employabilité et du développement économique. Le développement du capital humain et l'inclusion sociale ont été les deux thèmes centraux du projet. » a affirmé monsieur Tony Reilly, Directeur British Council Maroc.
 
Durant cet événement, des leaders politiques, des représentants d’organisations internationales, les associations bénéficiaires du projet, des acteurs régionaux et nationaux opérant dans la formation professionnelle des secteurs privés et publics ont participé à cette manifestation et ont pu échanger les réalisations et résultats phares de ces 46 mois de mise en œuvre du projet.
 
Un espace a été réservé aux 11 associations bénéficiaires du projet pour exposer leurs réalisations allant des secteurs de tourisme, de l’énergie renouvelable, aux secteurs de l’artisanat, du textile, etc.
 

  


Dans la même rubrique :
< >