L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Un pas de plus vers l’exemplarité « politique » !


Rédigé par Saâd JAFRI le Dimanche 7 Avril 2024



Un pas de plus vers l’exemplarité « politique » !
L’un des plus grands défis du gouvernement lors du présent mandat est sans nul doute le maintien d’une majorité forte et soudée, dans une conjoncture morose propice aux divergences conflictuelles. D’où la Charte de la Majorité, ratifiée par le trio gouvernemental tout juste après l’annonce des résultats des élections du 8 septembre 2021, afin d’éviter les interférences partisanes et les querelles intestines, à l’instar de celles ayant divisé l’ex-gouvernement.

Plus de deux ans après les scrutins, et malgré les quelques changements de leadership qu’ont connus les différentes instances des partis de la majorité, la cohésion règne toujours entre les membres de l’Exécutif. En témoigne la dernière réunion de l’Instance de la présidence de la majorité gouvernementale qui s’est félicitée de « l’esprit de cohésion et de coopération qui caractérise les relations du gouvernement avec les groupes de la majorité parlementaire ».

Cette cohésion a permis de régler plusieurs dossiers épineux, longtemps rangés dans les tiroirs de l’Hémicycle, dont on citera la polémique des enseignants cadres (excontractuels), qui coûtaient cher non seulement à l’Etat, mais également et surtout aux enfants qui se voyaient privés de leur droit à l’éducation. Cette dynamique gouvernementale a également permis de gérer avec brio les différentes catastrophes naturelles, difficultés économiques et crises diplomatiques qu’a connues le Maroc durant ces dernières années. Cet engagement éthique de l’Exécutif a, in fine, conduit à l’activation et à l’accélération de plusieurs chantiers structurants visant à instaurer l’Etat social et à améliorer les conditions de vie des Marocains, dont la confiance en la scène politique était au plus bas. Il s’agit en l’occurrence de la couverture sociale universelle, le soutien au logement et les aides sociales directes.

Quelques réglages restent certes à faire, surtout au niveau des outils de monitoring et des conditions d’éligibilité aux programmes, pour que l’action gouvernementale soit encore plus efficace et plus égalitaire. Mais là aussi, la volonté politique est bien présente.







🔴 Top News