Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Un collectif prévient contre un probable démantèlement du tissu industriel touristique national


Rédigé par S.K. le Mercredi 26 Mai 2021

"L’heure est grave", c'est ainsi que le collectif de la nouvelle génération d’entrepreneurs touristiques au Maroc tire la sonnette d’alarme sur la situation du secteur touristique au Royaume.



Dans un communiqué publié mardi 25 mai, le collectif de la nouvelle génération d’entrepreneurs touristiques au Maroc tire la sonnette d’alarme et lance un appel à une action forte du gouvernement pour éviter que le tissu industriel touristique national ne soit démantelé irrémédiablement et que des dizaines de milliers de familles qui en dépendent ne se retrouvent à la rue. 

Après plus de 15 mois d’arrêt net de l’activité, l’absence totale de visibilité quant à la sortie de la crise sanitaire demande des mesures sérieuses et immédiates, tant pour tenter de sauvegarder ce qu’il reste de l’outil de production touristique et de maintenir un soupçon de paix sociale que pour permettre une relance de l’activité, "l'heure est grave", constatent les membres fondateurs dudit collectif.

Pour remédier à l'actuelle situation de crise, ce « think tank » de dirigeants d’entreprises touristiques propose six mesures considérées comme «fondamentales» pour la sauvegarde et la relance du tourisme au Royaume. 

Il s'agit de la prorogation du mécanisme de l'IF (l'indemnité forfaitaire de 2000 dirhams et les mesures liées à celle-ci) jusqu'à 3 mois minimum après la levée de l'état d'urgence sanitaire, la prolongation pour l’ensemble des employés du secteur, des reports de crédits et de traites jusqu'à la levée de l’état d’urgence sanitaire,

Les entrepreneurs membres du collectif apellent à la levée totale des restrictions de la circulation inter-régionale, ainsi que la réouverture du trafic international graduellement et par étape en priorisant les vaccinés et, en sus et à défaut, les tests PCRs négatifs à partir du 15 Juin prochain, sans oublier la vaccination priorisée des salariés du secteur.

Le collectif préconise également l'arrimage du Maroc aux mécanismes du Passeport sanitaire de l'Union européenne, afin de pouvoir s’intégrer dans le circuit général de programmation des compagnies aériennes et tour-opérateurs internationaux.

Par ailleurs, le collectif de la nouvelle génération d’entrepreneurs du Tourisme est un « think tank » de dirigeants d’entreprises touristiques intégrant toute la chaîne de valeur touristique marocaine (hôteliers, agents de voyages, transporteurs touristiques, investisseurs touristiques, loueurs de voitures...) membres de leur fédérations professionnelles respectives. Il est fondé par les voyagistes Cherif Alami Aziz, El Fassi Habib, Voyagiste et Rouissi Mehdi, ainsi que des hôteliers Lahlou Aboubakr et Sefrioui Rizlaine.

  


Dans la même rubrique :
< >