L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Twitter : Musk licencie les principaux dirigeants de son réseau social


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mardi 1 Novembre 2022

Trois des principaux dirigeants de Twitter ont été licenciés après la prise de contrôle de la plateforme par le milliardaire américain Elon Musk, rapportent vendredi les médias américains. Ce nouveau départ présage d’un avenir incertain pour la plateforme au coeur de la vie politique et médiatique.



«L’oiseau est libéré», a tweeté Elon Musk suite à son acquisition de la plateforme Twitter. Après une période mouvementée, Twiter a encore une fois accueilli Musk. Cependant trois dirigeants ont été licenciés par ce dernier: le patron Parag Agrawal, le directeur financier Ned Segal et la responsable des affaires juridiques Vijaya Gadde, selon des sources anonymes de la chaîne CNBC et du Washington Post.

Twitter est une plateforme de communication importante qui joue un rôle démesuré et engagé dans notre environnement informatique. Elle se trouve désormais contrôlée par son nouveau chef qui se fixe comme responsabilité de s’assurer qu’elle ne devienne pas, un «paysage infernal».

L’opération traînait depuis l’annonce fin avril d’une offre d’acquisition à 44 milliards de dollars, l’entrepreneur, à la tête du fabricant de véhicules électriques Tesla et de la société de vols spatiaux SpaceX, a cherché à s’en extraire unilatéralement début juillet, accusant Twitter de lui avoir menti. Néanmoins, le conseil d’administration de l’entreprise a saisi la justice.

Elon Musk a finalement proposé de s’accorder sur le prix initialement convenu. Il s’est rendu mercredi au siège de Twitter à San Francisco pour se rebaptiser «Chief Twit». Pendant tout ce temps, Musk a montré son désir de gouverner Twitter en tant qu’institution par tweets pour apporter des changements importants à la plateforme. Il a fait exploser ce modèle depuis sa prise de relais et révélé que «l’ensemble du processus de vérification est en cours de refonte».

Le départ des trois responsables qui font partie des principaux dirigeants de Twitter survient après plus de six mois de querelles publiques et litiges juridiques. Dans ce même cadre, et selon les termes de la politique de licenciement de l’entreprise, Agrawal, Segal et Gadde avaient droit à une indemnité de départ égale à un an de salaire et à des retraits d’actions non acquises si Twitter était acheté et qu’ils perdaient leur emploi dans le processus.

«Merci à Parag Agrawal, à Vijaya Gadde et Ned Segal pour leur contribution collective à Twitter », a ainsi écrit Biz Stone, cofondateur du réseau, saluant leur «talent immense» et leur «humanité ». Ce statut de Musk suscite l’inquiétude d’une grande partie des salariés de géant des tweets, de quelques utilisateurs et des ONG qui appellent à la lutte contre le harcèlement et la désinformation. Le multimilliardaire affiche cependant l’image d’un ardent défenseur de la liberté d’expression, et prétend vouloir assouplir la modération des contenus.

Comptant 238 millions d’usagers quotidiens dits «actifs», Twitter attire actuellement un public moins large que le géant Facebook, qui revendiquait près de 2 milliards d’utilisateurs fin septembre. Un employé a dévoilé que plus de 700 salariés avaient quitté le groupe californien depuis juin, d’après les chiffres en interne.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2022 - 18:48 AirJet : Nouvelle technologie de refroidissement de PC







🔴 Top News