Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Tramway Casablanca : Les pannes fréquentes agacent les usagers


Rédigé par Kawtar CHAAT le Mercredi 24 Novembre 2021

Des usagers se plaignent des pannes que connaît le tramway. La société d’exploitation des tramways de Casablanca évoque les accidents et des problèmes particuliers sur plusieurs axes.



Les fréquentes pannes techniques et accidents de la circulation auxquels sont exposées les locomotives du Tramway de Casablanca se poursuivent encore aujourd’hui d’une manière qui bouleverse des dizaines de milliers d’usagers des transports en commun. La société affirme à ses clients que ces arrêts de circulation sont liés à des « pannes techniques », alors que de nombreux commentateurs sur les avis de l’entreprise publiés sur sa page officielle sur le site de réseau social Facebook, soulignent qu’il s’agit d’un mépris pour les clients et que les arrêts du dimanche sont faits exprès pour éloigner les tramways des manifestations de dimanche dénonçant le pass vaccinal obligatoire, notamment sur la Place Maréchal, où des dizaines de manifestants opposés au pass vaccinal anti-Covid ont manifesté à la suite d’appels lancés sur les réseaux sociaux.

Ce lundi, une énième panne technique a provoqué un arrêt d’urgence de la circulation du tramway, au niveau du quartier Raja en direction de Sidi Moumen, le terminus.

La société casa tramway a annoncé que la circulation sur la ligne 1, reliant Sidi Moumen et Lissasfa, a été suspendue pendant 27 minutes à la suite d’un accident qui a entravé la circulation du tramway au niveau de la station du quartier Raja. Juste un jour après l’accident survenu sur la voie, la société Casa Tram a annoncé que la circulation des tramways s’était à nouveau arrêtée sur la place des Nations Unies, une scène vécue par les Casablancais chaque dimanche pendant des semaines.

À seulement quelques heures depuis ledit accident, un autre a provoqué un arrêt temporaire du trafic de la ligne 2 reliant Sidi Bernoussi et Ain Diab. Depuis plusieurs semaines, les passagers de la ville prennent leur mal en patience. Les mouvements de transport du tramway de la métropole connaissent un nombre croissant d’arrêts dus à des accidents de la circulation ou à des pannes techniques.

Dans la foulée des critiques dénonçant le trafic très perturbé, le scénario de l’année dernière marquée par les fortes pluies ayant entravé le réseau du tramway à Casablanca, refait surface. La capitale économique avait connu d’importantes chutes de pluie qui ont fortement touché la circulation et causé des dégâts matériels dans les biens publics et privés.

La perturbation de trafic sur ces lignes, qui est, bien entendu, une situation désagréable dont nombre d’habitants se plaignent et à juste titre, risque malheureusement de perdurer voire s’accentuer au cours de la saison pluvieuse. C’est du moins ce qui inquiète les casablancais ayant interagi avec les annonces de la société

Kawtar CHAAT


Travaux publics : une meilleure circulation ou des perturbations accentuées ?

Cette semaine, Casablanca connait une forte congestion du trafic routier, en raison du nombre important de travaux et du lancement de la construction de nouvelles infrastructures routières, notamment les travaux de mise en liaison de certains quartiers avec des lignes de tramway, puisque la société en charge du projet de troisième et quatrième ligne a confirmé que les travaux devront se dérouler sur une période d’environ 8 mois pour chaque tronçon et jusqu’à fin 2023 pour la totalité des travaux.

Les habitants de la capitale économique vivront plus longtemps l’enfer avec ces réformes, vu que bon nombre de ces projets connaissent un trébuchement au niveau de leur mise en oeuvre, alors que les appels des Casablancais se sont multipliés pour résoudre les problèmes engendrés par ces projets non accomplis.