Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Trafic aérien : le bilan implacable de l’ONDA


Rédigé par La rédaction le Mardi 19 Janvier 2021

La crise du coronavirus a cloué au sol une bonne partie de la flotte des compagnies aériennes. Au Maroc cette situation a causé une baisse du trafic aérien de l'ordre de 71,48% par rapport à la même période de l'année 2019, en accueillant 7.150.277 passagers contre 25.075.095 en 2019, selon l'Office national des aéroports (ONDA).



Trafic aérien : le bilan implacable de l’ONDA
En décembre 2020, les aéroports du Royaume ont accueilli 622.934 passagers contre 2.038.856 passagers en décembre 2019, en régression de 69,45% par rapport à la même période de l'année 2019, précise l'ONDA dans un communiqué.
 
L'aéroport Mohammed V, a accueilli 49% environ du trafic passagers global, soit 302.656 passagers, contre 855.316 passagers pour la même période de l'année 2019, en baisse de 64,61%, ajoute l'ONDA.
 
Les autres aéroports se sont inscrits sur la même tendance baissière, en l'occurrence l'aéroport Marrakech Menara, qui a accusé une diminution de l'ordre de 87,83% avec 63.891 passagers contre 525.179 pour la même période de l'année précédente. De même pour l'aéroport Agadir Al Massira, qui a accueilli 36.014 passagers en baisse de 77,89%, fait remarquer la même source.
Avec 117.908 passagers accueillis en décembre 2020, le trafic aérien domestique a enregistré, pour sa part, une diminution de l'ordre de 51,99% par rapport au mois de décembre 2019.

Ce bilan, sinistre et implacable, touche tous les secteurs !

Le trafic aérien commercial international, qui représente plus de 80% du trafic global, a enregistré en décembre 2020 une régression de 71,84%, s'établissant ainsi à 505.026 passagers. Cette baisse concerne tous les marchés, relève l'ONDA, qui souligne que l'Europe qui représente 67% du trafic aérien global, a enregistré une baisse de 70,47%.
 
Durant le mois de décembre 2020, il y a eu 7.224 mouvements d'avions, en baisse de 60,22% par rapport à la même période de l'année 2019, souligne l'ONDA, notant que la part de l'aéroport Mohammed V est de 49,67% de ce trafic, Marrakech Menara (9,62%) et Agadir Al Massira (6,10%).
 
De son côté, l'activité du fret aérien a enregistré en décembre dernier une baisse de 34,82% par rapport à la même période de l'année 2019, s'établissant ainsi, à 6.209,48 tonnes en décembre 2020 contre 9.526,98 tonnes en décembre 2019.
 
Pour ce qui est du Top 5 des routes aériennes internationales, la route "Mohammed V/ Paris-Orly" vient en première position avec une part de 6,42% au cours du mois de décembre, suivie de Marrakech/Paris-Orly (3,73%) puis de "Mohammed V-Paris-CDG" avec une part de 2,62%.