Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Toyota : réduction de 40 % en production pour pénurie de pièces


Rédigé par A.E le Jeudi 19 Août 2021

Le géant de l'automobile Toyota va procéder à une réduction à hauteur de 40% de sa production en septembre, en raison d'une pénurie de pièces, a déclaré le constructeur japonais.



Toyota, le plus grand constructeur automobile au monde, a déclaré qu'il réduirait sa production mondiale de 40% en septembre après qu'une vague de cas de coronavirus en Asie du Sud-Est a aggravé la pénurie de puces dans l'industrie automobile. Le groupe japonais a annoncé jeudi qu'il construirait  540 000 véhicules le mois prochain, contre 900 000 initialement prévus.

Presque toutes ses usines au Japon seront touchées, avec 27 lignes de production perturbées. La production sera entravée dans toutes les opérations mondiales de l'entreprise, avec des usines en Amérique du Nord et en Chine chacune étant destinée à livrer 80 000 véhicules de moins que prévu. En Europe, la production sera en baisse de 40 000 par rapport aux plans initiaux.

Les dirigeants de Toyota ont déclaré qu'une augmentation soudaine des cas de coronavirus au Vietnam et en Malaisie avait exacerbé la pénurie de semi-conducteurs et laissé le groupe à court d'autres pièces de véhicules pour son réseau mondial.
Les deux pays jouent un rôle essentiel dans la production de composants électroniques, ainsi que dans l'emballage et les tests, qui sont utilisés dans tout, des véhicules aux smartphones. Le plus grand centre de fabrication de Toyota en Asie du Sud-Est se trouve en Thaïlande, qui est également aux prises avec un nombre record de cas de Covid -19 et de réductions de production.

"Il est devenu difficile d'obtenir le volume nécessaire pour plusieurs pièces, ce qui a conduit à cette réduction soudaine et à grande échelle de la production", a déclaré Kazunari Kumakura, responsable d'approvisionnement général de Toyota.

Toyota avait réussi à réaliser des bénéfices records malgré la pandémie et la pénurie de puces  qui a frappé beaucoup plus durement certains rivaux, cette fois-ci, le coup était plus dur que jamais et les actions de la compagnie japonaise ont chuté de 4,4% à la suite de la nouvelle
Jusqu'à présent, Toyota avait réussi à échapper au pire des pénuries grâce à son vaste inventaire de puces et à ses compétences en gestion de la chaîne d'approvisionnement perfectionnées lors de catastrophes naturelles passées.

Par ailleurs, le constructeur automobile a refusé de commenter les composants confrontés à une pénurie. Cependant, il a déclaré qu'il avait déjà pris en compte les réductions de production et s'en tenait à son objectif de produire 9,3 millions de véhicules dans le monde au cours de son exercice financier, qui se termine en mars.

La décision de Toyota intervient après que le constructeur automobile chinois Geely a également mis en garde cette semaine contre une « incertitude » persistante concernant la production en raison de la crise des puces. Le mois dernier, Jaguar Land Rover a réduit de moitié ses prévisions de ventes, accusant un manque de semi-conducteurs.