Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Tourisme : Contestant la légitimité du CRT, le CPT Meknès fait cavalier seul


Rédigé par Hassan BENMAHMOUD le Mardi 16 Juin 2020

Le Conseil Provincial du tourisme (CPT) à Meknès, décide de mener sa propre campagne de promotion, sans passer ni par l’ONMT ni par le CRT de Fès.



Dans un communiqué de presse parvenu à L’Opinion, le CPT (Conseil Provincial du tourisme) à Meknès précise que suite au lancement par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) d’un appel à manifestation d’intérêt à l’attention des conseils régionaux du tourisme (CRT) afin mener conjointement des campagnes promotionnelles en préparation de la reprise d’activité pendant et après la confinement, le bureau exécutif du conseil a tenu une réunion dont l’ordre du jour portait essentiellement sur l’approche qui a été́ adoptée par l’ONMT concernant le choix des instances qui ont été appelées à manifester leurs intérêts au sujet de cette campagne de Co-marketing, laquelle campagne dédiée à l’encouragement du tourisme intérieur.

A ce titre, le CPT Meknès tient à « exprimer sa surprise/stupéfaction face à l’adoption d’une approche lui imposant de passer par le CRT Fès pour participer à cette opération » précise le communiqué. Partant de ce constat incompréhensible pour le bureau exécutif du CPT Meknès, il a été décidé à l’unanimité l’intention du CPTM de mener sa propre campagne de promotion selon les modalités requises, conformément à ses statuts et son plan d’action, et ce sans passer ni par l’ONMT ni par le CRT de Fès « qui ne dispose d’aucune légitimité représentative à l’échelon régional ». Une campagne qui sera communiquée dès l’achèvement de toutes ses étapes préparatoires » selon le communiqué.

A noter qu’auparavant plus de 200 professionnels du tourisme, dont la quasi-totalité des présidents d’associations liées au secteur dans la région, ont signé une pétition, dont copie est parvenue à l’Opinion, appelant à la mise en place d’un CRT Fès-Meknès légal, légitime, représentatif de toutes les provinces et exclusivement au service des intérêts des professionnels de la région. Un CRT, repensé et renouvelé, à l’instar d’autres régions du Royaume, dans le cadre d’une restructuration en profondeur du dispositif de représentation professionnelle, légitime, légale, intégrant une dimension territoriale intégrée et structurante afin d’atteindre les objectifs souhaités du secteur pour cette belle région et confirmer sa vocation de force de proposition régionale.

Les signataires exhortaient tous les responsables, dont le département de tutelle, à engager une approche participative de concertation entre tous les professionnels pour faire émerger une nouvelle structure de gouvernance, légitime par sa représentativité et sa conformité avec les statuts des CRT , tenant compte du nouveau découpage administratif et territorial du Royaume et apportant une nouvelle dynamique et un leadership incontestable et incontesté, capable de relever les défis d’une vision stratégique du secteur dans notre région Fès-Meknès.

Bref ce qui devait arriver, arriva, le CRT Fès-Boulemane ne représente que les préfectures et provinces de l’ancienne région Fès-Boulemane, les préfectures et provinces de l’ancienne région Meknès-Tafilalet ne se sentent pas représentées, ce qui pose réellement un vrai problème de représentativité et de légitimité. 

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:03 De nouvelles mesures restrictives à Nouaceur