Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

TikTok : une violente vidéo de décapitation a fait le tour de la toile


Rédigé par Chaimae Barki le Samedi 12 Juin 2021

Une vidéo macabre et traumatisante est devenue virale sur TikTok. Après l’indignation, de nombreux internautes, la plateforme a présenté ses excuses en retirant la vidéo. Détails.



Cette vidéo infâme de moins de deux minutes montre dans un premier temps, une jeune fille asiatique aux cheveux noirs, en tenue de sport, danser sur un air de rap américain. La suite est incroyablement gore, montrant une personne, assise sur un sol carrelé maculé de sang, se faire trancher la gorge. Deux individus aux mains gantées s’affairent brutalement autour de la victime.

Un montage de mauvais goût 

Il s’agit en réalité d’un montage réalisé à partir de deux vidéos différentes. La première partie de la vidéo « celle de la jeune fille qui danse » semble être issue de TikTok. On peut en effet apercevoir le watermark (le logo du réseau social) apparaître sur ces images, qui ressemblent d’ailleurs au contenu classique diffusé sur cette plateforme.

La décapitation, en revanche, n’a pas été tournée sur TikTok.Le watermark disparaît précisément au moment où s’affiche la scène du meurtre. Selon les informations du journal français "libération", il s'agit d’un règlement de comptes entre un gang et un jeune voleur de voiture, nommé José Rodolfo Bellucci Botello, âgé de 19 ans dans la commune de Morelos, près de Cuernavaca. Son corps aurait été retrouvé à partir du 8 février 2019 , éparpillé en plusieurs endroits de la ville. Dans la vidéo, on entend d’ailleurs des hommes parler en espagnol et insulter la victime.

Suite à la polémique, TikTok s'excuse 

Un porte-parole du réseau social TikTok s’est excusé pour cette vidéo inadmissible. « La vidéo d’origine a été rapidement supprimée et nos systèmes détectent et bloquent de manière proactive les tentatives de re-téléchargement du clip (…). Nous nous excusons auprès des membres de notre communauté, y compris nos modérateurs, qui pourraient être tombés sur ce contenu » a précisé TikTok dans un communiqué .
 

  


Dans la même rubrique :
< >