L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

TikTok : Les films et séries se consomment désormais en tranches fines


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Lundi 16 Octobre 2023

Ces derniers mois, TikTok a été submergé par des contenus piratés de films, séries et documentaires, souvent disponibles sous forme de vidéos intégrales ou fragmentées. Cette tendance suscite à la fois l'admiration et l'inquiétude des producteurs.



La plateforme chinoise, connue pour ses vidéos de défis de danse, et ses tutoriels de maquillage, est désormais envahie par des films, des séries et des documentaires piratés, disponibles soit intégralement, ou sous forme de courtes séquences de quelques minutes. Cette situation a donc suscité une réaction mitigée chez les producteurs.

D'un côté, cette prolifération de contenu piraté a été une source d'inspiration pour certains, soulignant la créativité et la réinvention de certaines œuvres cinématographiques. D'un autre côté, cette tendance a généré une grande inquiétude parmi les détenteurs de droits d'auteur, car elle menace leurs revenus.
Malgré leur format fragmenté qui peut être peu pratique, ces extraits de comédies françaises, américaines, ainsi que des émissions de télévision gratuites, connaissent une popularité incontestable parmi les utilisateurs de la plateforme. Les preuves en sont les millions de vues enregistrées sous les hashtags #movieclips ou #filmcomplet sur TikTok, ainsi que le nombre colossal d'abonnés aux comptes qui proposent ces vidéos découpées.

L'engouement pour les extraits de films et de séries découpés en segments courts est si remarquable que même les producteurs et les studios se sont tournés vers ce format pour promouvoir leurs créations. Cette tendance reflète une nouvelle stratégie de marketing où les producteurs capitalisent sur la popularité de plateformes telle que TikTok pour toucher un public plus large et plus jeune.

Un exemple éloquent de cette évolution est survenu lors du « Mean Girl Day », le 3 octobre, lorsque Paramount a utilisé TikTok pour diffuser l'intégralité de son film « Lolita malgré moi » (Mean Girls en anglais), divisé en 23 parties, pendant une journée. Cette initiative a permis de susciter un enthousiasme considérable parmi les utilisateurs de TikTok, tout en renforçant l'idée que ce format morcelé est devenu un moyen efficace pour conditionner l'engagement du public et de promouvoir le contenu audiovisuel de manière innovante.

Si l'idée de passer plusieurs heures à dérouler infiniment son écran de téléphone pour regarder un film complet peut sembler à première vue laborieuse, voire insupportable, le succès incontestable de ce format trouve son explication dans plusieurs facteurs clés. Tout d'abord, la culture de la consommation de contenu a connu une transformation profonde. Les utilisateurs de médias sociaux apprécient désormais des contenus courts et dynamiques qui correspondent à leur rythme de vie trépidant. Deuxièmement, les extraits découpés s'inscrivent parfaitement dans cette dynamique en offrant une expérience visuelle rapidement assimilable.
                                                     
En fin de compte, cette tendance témoigne de l'adaptation de l'industrie du divertissement aux nouvelles dynamiques des médias sociaux et à la manière dont le public consomme le contenu, tout en ouvrant de nouvelles opportunités pour la promotion cinématographique.