Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

TikTok : La bataille juridique s’achèvera-t-elle ?


Rédigé par Siham MDIJI le Mercredi 30 Septembre 2020

Un juge américain a décidé, dimanche 27 septembre, de maintenir l’accès à TikTok sur Apple Store ainsi que Play Store malgré les décisions « radicales » du président américain, Donald Trump.



TikTok : La bataille juridique s’achèvera-t-elle ?
Alors que les autorités américaines avaient donné jusqu’à dimanche 20 septembre aux applications chinoises TikTok et WeChat pour céder leurs activités à une entreprise américaine, un juge a tranché la question, dimanche 27 septembre, en décidant de maintenir l’application de playback sur les plates-formes de téléchargement aux Etats-Unis. 

Le réseau social, qui devait être rendu inaccessible à partir du 28 septembre, demeure ainsi téléchargeable et installable dans les quatre coins du pays. Cette nouvelle décision vient suspendre de fait l’ordre donné par l’Administration Trump qui accuse, sans preuves tangibles, la plate-forme TikTok, propriété de l’entreprise chinoise Bytedance, de siphonner les données des utilisateurs américains au profit de Pékin. 

A Washington, quelques heures avant l’entrée en vigueur de la dernière décision du ministère du Commerce, le magistrat Carl Nicholas, pourtant nommé en 2019 par Donald Trump, a défendu la position de TikTok qui avait déposé un recours en urgence le 18 septembre. 

M. Nicholas a en revanche, pour l’instant, refusé de suspendre l’interdiction totale de TikTok sur le sol américain, prévue pour le 12 novembre.

Les raisons de sa décision sont sous scellé afin de protéger des informations potentiellement confidentielles, mais doivent être publiées une fois que les deux parties se seront mises d’accord. «Nous sommes satisfaits que la Cour ait été d’accord avec nos arguments légaux et ait empêché la mise en place de l’interdiction », a indiqué TikTok.

Décision inconstitutionnelle
Lors de ladite audience, les avocats de TikTok avaient déclaré que le fait de bloquer les téléchargements de l’application serait inconstitutionnel et enfreindrait le droit à la liberté d’expression.

L’avocat John Hall a fait valoir que «TikTok est bien plus qu’une application, c’est la version moderne du forum public, c’est une communauté, c’est un moyen de communication (…), d’autant plus important en temps de pandémie », ajoutant «si l’interdiction entre en vigueur, c’est comme si le gouvernement empêchait les deux tiers du pays de venir à l’agora ».

L’application de vidéos courtes a, quant à elle, assuré que cela lui causerait des dommages irréparables en termes de croissance. Elle a déclaré qu’elle gagnerait quelque 424.000 nouveaux utilisateurs américains par jour, et ce, dès le début de l’été.

De plus, l’arrêt des mises à jour risque d’avoir un impact direct sur le système sécuritaire et sur la protection des données des 100 millions d’utilisateurs américains. 

Siham MDIJI 

  


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Décembre 2020 - 09:24 OIT : Covid-19 a pesé sur les salaires