Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Textile : Ryad Mezzour évalue les acquis et les défis du secteur


Rédigé par Kawtar Chaat le Mardi 2 Novembre 2021

Afin d’évaluer les enjeux du secteur du textile au Maroc, le ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Ryad Mezzour, a tenu, le lundi 1er novembre 2021 au siège de l’Ecole Supérieure des Industries du Textile et Habillement (ESITH), une réunion avec l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH).



Textile : Ryad Mezzour évalue les acquis et les défis du secteur
Evoquant le rôle essentiel du secteur textile dans le développement industriel, sa dynamique et son importance stratégique dans l’économie nationale, M. Mezzour s’est félicité de la mobilisation substantielle du secteur dans la réponse aux effets économiques liés à la crise sanitaire.
 
« La pandémie du Covid-19 a démontré encore plus l’importance stratégique de ce secteur qui a connu l’émergence de nouvelles filières liées au textile technique médical », a-t-il-affirmé, soulignant la production de qualité du secteur, sa compétitivité et son savoir-faire mondialement reconnu auprès des plus grandes marques.
 
Le ministère, à travers des partenariats, a mis en place deux institutions de référence pour former des compétences dans ce domaine : l’ESITH et Casa Moda Academy, indique-t-il, notant que « sans le capital humain, ce secteur n’aurait pas atteint ce niveau d’excellence. Les femmes et les hommes qui travaillent dans et pour le secteur représentent le véritable fer de lance de cette industrie ».
 
En tant que premier employeur industriel du pays avec 22% de l’effectif industriel, le secteur du textilehabillement, qui compte 189.000 personnes, est assez représentatif de l’économie marocaine, déclare M. Mezzour, rappelant que le Plan d’accélération industrielle (PAI) a permis la création de 116.000 emplois dans le secteur entre 2014 et 2020, soit 116% de l’objectif initial. Il sert à ce titre d’écosystème dynamique pour l’investissement.
 
Dans le cadre de ce plan, 227 projets d’investissement ont été lancés dans le secteur, dont 38 projets locomotives et 189 projets au profit des PME, avec un investissement total de 5,6 milliards de dirhams. Le secteur a enregistré, au cours de la même période, un chiffre d’affaires additionnel qui s’élève à 5,5 milliards de dirhams.
 
« Le secteur doit capitaliser sur ses nombreux acquis et saisir les opportunités qu’offre ce contexte économique mondial de relocalisation des sites industriels, pour attirer plus d’investisseurs et monter en gamme », a déclaré le ministre, expliquant que l’un des principaux défis du secteur consiste à « se doter d’un amont fort pour une meilleure intégration et une plus grande compétitivité lui permettant de conquérir de nouveaux marchés à l’export ».
 
S’agissant de la mise en œuvre du plan de relance industrielle, 102 projets d’investissement ont été soutenus dans l’ensemble de la chaîne de valeur textile (de l’amont au produit final), avec un montant d’investissement prévu de 3,07 milliards de dirhams et devrait générer plus de 15.555 travaux stables, précise-t-il, soulignant la nécessité pour les opérateurs de diversifier leur clientèle, de respecter les normes environnementales et le développement durable.