Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Tentative d’enlèvement au CHU Ibn Rochd : la Police interpelle le principal mis en cause


Rédigé par la rédaction le Mardi 31 Août 2021

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté, mardi, deux individus, pour leur implication présumée dans une tentative d'enlèvement et de vol avec violence, à l’encontre d’une infirmière technique du laboratoire du service d’anatomie médicale de l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca.



Le lundi 31 août, une infirmière technique du laboratoire du service d’anatomie médicale de l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca a fait l’objet d’une tentative d’enlèvement par des inconnus. Plusieurs médias et sources syndicales ont révélé que l’infirmière avait été surprise par la présence de trois inconnus armés de couteaux, à l’intérieur de sa voiture. Jamal Sahmi, membre du Bureau national du Syndicat indépendant des infirmières, a déclaré que la tentative d’enlèvement avait duré plusieurs minutes sous les yeux de l’agent de sécurité de l’hôpital.

Environ 24H plus tard, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), deux individus, dont un chauffeur d'une ambulance privée aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans la tentative d'enlèvement et de vol avec violence précitée. Dans un communiqué, la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN) indique que les services de la préfecture de police de Casablanca ont été alertés, lundi, de cette tentative d'enlèvement et de vol avec violence ciblant la voiture de la victime qui s'est fait blesser alors qu'elle cherchait à fuir en sautant du véhicule.
 
Les recherches et investigations menées par les limiers de la police judiciaire ont permis d'interpeller le principal mis en cause, un chauffeur d'une ambulance privée, ainsi que son acolyte, et de saisir la voiture obtenue via cet acte de vol et qui a été retrouvée garée et délaissée dans une rue de Casablanca, ajoute le communiqué.

Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les circonstances et le mobile de cette affaire, dont les éléments préliminaires de l'enquête laissent croire qu'elle avait le vol pour motif, conclut la même source.

  


Dans la même rubrique :
< >