Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : Les derniers rendez-vous 2020


Rédigé par M. BELAOULA le Jeudi 22 Octobre 2020

La saison tennistique, semi-confinée, touche à sa fin où il ne reste plus que six tournois, dont le Masters de Londres pour l’apothéose



Tennis : Les derniers rendez-vous 2020
La crise sanitaire a, vraiment, bouleversé tout le calendrier de l’ATP et de la WTA pour hériter d’une saison semi-confinée qui touche, heureusement, à sa fin. Plus que six rendez-vous avec Vienne, Paris-Bercy, Masters de Londres, Linz…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la pandémie de coronavirus a, complètement, perturbé le circuit professionnel et tous les plans de l’ATP et de la WTA qui ne savaient plus, durant les six mois de confinement, à quel tournoi se vouer, entre les annulations et les reports. Depuis le début du mois d’octobre, 23 tournois ont été annulés, dont des «Masters 1000» comme ceux de « Indian Wells » et de «Miami», en plus de l’annulation de Wimbledon et le transfert de RolandGarros en automne. Même l’US Open a eu sa part du gâteau en se déroulant sous bulle et à huis clos.

Une belle série Indoor
Donc, c’est la ruée vers les derniers points à engranger avec les six derniers tournois avec en ligne de mire l’O2 Arena qui va accueillir le dernier Masters de Londres. Une belle série indoor qui s’annonce alléchante. On commence par l’ATP 500 de Vienne (Autriche), prévu du 26 octobre au 1er novembre, où le n°1 mondial, Novak Djokovic, fera son retour après quinze ans d’absence. Le tenant du titre, Dominic Thiem, et le finaliste 2019, l’Argentin Diego Schwartzman, seront, également, de la course. Dans la même semaine, on jouera l’ATP 250 de Noursoultan (Kazakhstan) qui rejoint le circuit ATP après avoir fait partie des Challengers.

Bercy et le couvre-feu
Du 2 au 8 novembre, cap sur la capitale française pour le Masters 1000 de Bercy où le couvre-feu à 21 heures décidé dans la capitale laisse planer des doutes sur les conditions d’organisation du tournoi. Si Novak Djokovic, tenant du titre, a l’intention de faire l’impasse, l’Espagnol Rafael Nadal n’exclut pas un éventuel retour à Paris. Juste après, destination la Bulgarie pour les besoins de l’ATP 250 de Sofia qui aura lieu du 8 au 14 novembre où le tenant du titre, Daniil Medvedev, ne sera pas de la partie cette année.

Les dernier Masters de Londres
Le rendez-vous des maîtres aura lieu, pour la dernière fois, à Londres du 15 au 12 novembre. À l’écriture de ces lignes, seulement six joueurs ont validé leur ticket pour le Masters de fin d’année qui se déroule à Londres depuis 2009. Il s’agit de Novak Djokovic, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev et Alexander Zverev. Deux places sont encore à pourvoir. 

Enfin, côté féminin, les joueuses vont aller à Linz (Autriche), leur dernier tournoi de l’année 2020, et ce, du 9 au 15 novembre. Là où l’Américaine Cori Gauff n’aura pas d’excuses de ne pas venir défendre son titre.

Repères

Une première en Kazakhstan 
L’Astana Open débarque dans le circuit ATP après avoir fait ses gammes en Challenger. L’enfant prodige du pays, Alexander Bublik, sera présent pour aller chercher le premier titre de sa jeune carrière. Il est, encore, sur les délices de sa victoire sur le Français Gaël Monfils, lors du premier tour de Roland-Garros, contre deux échecs à Newport et Chengdu en 2019.
Nadal à Bercy
Pour le Masters 1000 «Paris Bercy», on avance la présence des meilleurs joueurs mondiaux dont l’Espagnol Rafael Nadal qui tentera de décrocher un des rares titres qui lui manque encore sur le circuit. Lui qui n’a atteint qu’une fois la finale en 2007. Son rival direct et tenant du titre, Djokovic, devrait faire l’impasse.
Sofia en dernier
Le dernier tournoi de la saison (hors Masters) se déroulera à Sofia (Bulgarie) sans le vainqueur en titre, le Russe Daniil Medvedev. Mais l’affiche compte quelques têtes comme Diego Schwartzman, Gaël Monfils, Denis Shapovalov ou encore Pablo Carreño Busta. 
Plus que deux places
Pour le Masters de Londres, il n’y a plus que deux places pour ramener le nombre à huit. Après Alexander Zverev, en 2018, et Stefanos Tsitsipas, en 2019, de la Next Gen, qui aura le pouvoir pour les succéder en 2020 ?