Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : Du «T.H.T» chez les électriciens


Rédigé par M. BELAOULA le Mardi 22 Décembre 2020

Tout est bien qui finit bien avec la clôture du tournoi interne du Riad-Club qui a emporté avec lui tous les succès escomptés



Tennis : Du «T.H.T» chez les électriciens
Eh oui, les projecteurs se sont éteints dimanche sur le tournoi interne du Riad-Club après de belles chevauchées des meilleures raquettes de cette édition assez spéciale en plein coronavirus. Là où les organisateurs n’ont lésiné sur aucun moyen pour mettre à la disposition de leurs invités toutes les dispositions nécessaires pour respecter, dans les règles de l’art, toutes les conditions sanitaires.

Neuf tableaux étaient en compétition sous la férule des juge-arbitres, Hicham El Mahssouni et Meryem El Haddad, et sous la direction de la «dame de fer» du club, Nadia Mansouri, et de Mohamed Réda Attoumi qui ont mené à bien les péripéties de cette compétition où rien n’a été laissé au hasard pouvant faire grincer la machine organisationnelle qui a été, plutôt, branchée sur la «T.H.T», comprendre par «Tennis de Haute Tension» dans un cadre appartenant aux électriciens. Et d’ailleurs, c’est le grand «boss» de la maison mère du club (La Redal), Nasr Chouhaid, qui a officié, aux côtés de ses proches collaborateurs, la cérémonie de clôture dont le dénominateur commun était le respect total des restrictions sanitaires.

Surprises, suspens et émotions
Donc, malgré les pluies bienfaitrices, qui se sont mêlées à la fête, les différents tableaux ont pu connaître leur dénouement normal qui n’a pas manqué de surprises, de suspens et d’émotions. Le tout dans un fair-play exemplaire où tous les protagonistes sont à féliciter pour leur prestation et leur compréhension. Au palmarès, on commence par les 11 ans où la palme des garçons est revenue à Kamil Rhazali, du Riad-Club, qui a dominé, en finale, son collègue du club, Riad Taki, qui, pour sa première participation dans un tournoi officiel, s’en est tiré avec les honneurs du communiqué. Côté filles, on a joué sous forme de poules où la «Cheminote» Sofia Masterson a occupé la 1ère place devant la Stadiste Lina Doukkali. Même chez les 12 ans filles, on est passé par les poules qui ont sacré les deux «Cheminotes», Raiss Rita, en n°1, devant Laila Falahi, alors que Neil Zouaoui a déroulé en finale contre Ghali Boukili de l’ONE-Rabat. C’est un autre 6/0, 6/0 que l’on va mettre à l’actif du «jeune du rail», Ali Missoum, vainqueur chez les 14 ans aux dépens de son ami du club Réda Amerraine.

Le Riad et l’USCM en vedettes
Au niveau des tableaux majeurs du tournoi, ce sont les représentants du Riadclub et de l’U.S.Cheminots qui se sont mis en vedettes. Ainsi les «cheminotes» Sonia Benlhassen et Camelia Hadab ont décroché, respectivement, les tableaux de Grade 2 et de Grade 3 en laissant sur le carreau leurs consœurs Lilia Raiss et Yousra Hidass. Côté messieurs «Grade 3», ce fut une finale à 100% Riad entre le vainqueur Ismail Dinia et le finaliste Yazid Lahjomri, alors que chez le «Grade 2», on a eu droit à une empoignade «spéciale cheminote» où Mehdi Benchekroun a pris le meilleur sur Soufiane El Mesbahi. Voir «Repères».

Repères

Les scores des finales
Kamil Rhazali (11ans) a battu Riad Taki (6/0, 6/0), Neil Zouaoui (12 ans) a disposé de Ghali Boukili (6/0, 6/0) et Ali Missoum (14 ans) a scoré (6/0, 6/0) aux dépens de Reda Amerraine. Côté filles, au classement final des 11 ans, la 1ère place est revenue à Sofia Masterson, suivie de la Stadiste Lina Doukkali, alors que Rita Raiss a occupé la plus haute marche du podium des 12 ans devant Laila Dalahi. Au niveau des tableaux majeurs, Camelia Hadab a gagné la finale de «Grade 3» par 6/4, 6/1 contre Yousra Hidass et de son côté Sonia Benlhassen a dominé le «Grade 2» pour conclure, en finale, contre Lilia Raiss, battue par 6/4, 6/2. De son côté, Mehdi Benchekroun s’est frayé un joli parcours, chez les «Grades 2» pour terminer en beauté face à Soufiane El Mesbahi moyennant 6/1, 7/5, tandis que chez les «Grades 3», le dernier mot fut à l’actif d’Ismail Dinia vainqueur par 6/4, 6/2 au détriment de Yazid Lahjomri.
Les clubs représentés
Comme c’est un tournoi interne et propre à la ville du club organisateur, seuls les représentants et représentantes des clubs de Rabat ont été admis à prendre part à la compétition. Il s’agit du Stade Marocain, de l’U.S.Cheminots, du Wifaq, de Narjiss, de l’ONE-Rabat et du club hôte. Au niveau du palmarès final, la part du lion est revenue au club de l’U.S.Cheminots, avec sept titres, suivie du Riad-club, avec deux titres.