Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Tennis : À Dubaï, Sorana Cirstea (ROU) en vedette


Rédigé par M. BELAOULA le Mercredi 16 Décembre 2020

La saison est terminée ? Ou est-ce que 2021 a, déjà, commencé ? Toujours est-il qu’un tournoi ITF de 100.000 dollars a eu lieu à Dubaï



Tennis : À Dubaï, Sorana Cirstea (ROU) en vedette
Alors que l’on attendait les dernières décisions des organisateurs de l’Open d’Australie, le premier Grand Chelem de la saison, voilà que l’on a annoncé les couleurs, depuis les Émirats Arabes Unis, avec l’organisation d’un tournoi ITF au féminin, doté de 100.000 dollars, en plus de l’hospitalité. Il s’est joué du 7 au 12 décembre 2020 à Dubaï.

En préambule, on est passé par l’étape des qualifications pour compléter le tableau majeur avec à son bord les 24 meilleures joueuses du tournoi qui attendaient les huit rescapées de l’antichambre des qualifs. Après deux tours, ont validé leur billet les Mika Dagan Fruchtman (ISR), Elisabetta Cocciaretto (ITA), Ekaterine Gorgodze (GEO), Anna Karolina Schmiedlova (SVK), Elena Gabriela Ruse (ROU), Aleksandra Krunic (SRB), Frech Magdalena (POL) et Jacqueline Adina Cristian (ROU) pour remplir le reste des cases. 

L’hécatombe des favorites
C’est la Française Kristina Mladenovic qui s’est placée en tête de série n°1, suivie de la Slovène Polona Hercog, de la Britannique Heather Watson et de la Russe Anna Blinkova.

La Française qui s’est hissée au second tour, après sa victoire sur la Polonaise des qualifs, Frech Magdalena (6/4, 7/5), avant d’abandonner, à 2/2, au tour suivant, pour cause de blessures, au profit de la Roumaine des qualifs, Elena Gabriela Ruse. De son côté, la Slovaque et n°2 a poursuivi son chemin jusqu’en demi-finale où elle a été stoppée par la Roumaine Sorana Cirstea. Quant à la Britannique et tête de série n°3, elle a calé, en quarts, devant la n°5, la Tchèque Katerina Siniakova (6/2, 7/5), alors que la Russe et n°4 du tableau a chuté d’entrée contre la Roumaine Sorana Cirstea, vainqueur par 6/2, 6/1. Donc, toutes les favorites sont restées sur le carreau pour laisser le soin aux outsiders pour terminer le parcours.

Trois sets, la clé de la finale
Pour le sprint final et le passage au dernier carré, seules la n°5, la Tchèque Katerina Siniakova, et la n°2, la Slovène Polona Hercog, ont pu en faire partie, aux côtés des deux Roumaines Elena Gabriela Ruse, des qualifs, et Sorana Cirstea. Cette dernière qui va créer la surprise de ces demi-finales en venant à bout de la Slovène moyennant trois sets épiques (7/5, 4/6, 7/5) pour accueillir en finale la Roumaine et n°5 du tournoi qui a disposé de sa compatriote Elena Gabriela Ruse, également en trois sets (6/3, 6/7[2], 6/4). Trois sets, chacune, pour s’accaparer de la clé de la finale. Une finale qui a tenu toutes ses promesses durant plus de 2 heures et trois manches (4/6, 6/3, 6/3) en faveur de la Roumaine Sorana Cirstea.

M. BELAOULA