Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Télétrading : Une alternative prometteuse en ces temps de crise


Rédigé par MAP le Lundi 13 Septembre 2021

Le télétrading, désormais quasiment un métier pour de nombreuses personnes dans le monde, représente une alternative novatrice et prometteuse, particulièrement pour les jeunes passionnés du domaine, surtout en ces temps de pandémie.



Les courtiers, les sociétés d’investissement ou les grands spéculateurs étaient les profils exclusifs à gros capital qui se consacraient généralement à cette pratique. Cependant, l’arrivée d’internet a permis à tout un chacun d’accéder aux plateformes d’investissement en ligne pour réaliser des opérations importantes d’achat/vente de n’importe où dans le monde.

« Les traders compétents devenant hors de prix, les sociétés de trading ont commencé à créer des tests de trading sur internet pour recruter au niveau mondial une ressource humaine disciplinée et rentable », a indiqué, dans une déclaration à la MAP, Mostafa Belkhayate, trader international spécialiste de la finance et de l’analyse technique et triple champion du monde de trading.

Des dizaines de sociétés ont mis en ligne des tests de trading ouverts à tous, sans discrimination aucune, a-t-il relevé, notant que leur objectif est de sélectionner des gérants capables de respecter leurs conditions en termes de résultats et surtout en termes de discipline, une sorte de cahier de charges qui cadre au millimètre près les activités de trading des candidats.

« Les heureux élus obtiennent le droit de gérer à distance des capitaux réels qui vont de 50.000 à 250.000 dollars américains et de recevoir mensuellement jusqu’à 80% des profits », a-t-il fait savoir, assurant que réussir ces tests revient à décrocher un job très bien payé à Wall Street tout en restant chez soi. Et d’expliquer : « Ces tests ont tous un point commun, ils ont été conçus par des professionnels rompus aux exigences de ce métier pour mettre à l’épreuve à la fois le mental, la discipline et les capacités techniques du trader candidat ». « Il n’est pas facile de réussir ces tests, car, quoique fassent les marchés, toute erreur ou maladresse est éliminatoire », a souligné M. Belkhayate.

Cependant, même au niveau du télétrading la réussite est reliée, en grande partie, à la confiance en soi et la volonté de s’améliorer tous les jours. « S’il est vrai que tous peuvent avoir accès à ce métier, puisqu’il ne demande pas une qualification professionnelle particulière, bon nombre de femmes et d’hommes ne soupçonnent pas posséder les prédispositions naturelles pour réussir dans le trading », a fait observer M. Belkhayate.

Le trader international, également coach dans le domaine, a aussi mis l’accent sur la possibilité de former en « darija » des traders professionnels. « Des jeunes qui n’ont aucun diplôme, ni une grande connaissance du français ou de l’anglais, mais qui ont les qualités humaines requises pour réussir dans ce domaine bien particulier », a-t-il fait remarquer.

Belkhayate a, dans ce sens, relevé que plus de 60 Marocains et Marocaines ont réussi à ce jour les tests de trading et gèrent de chez eux des fonds réels de Wall Street et de Londres.

(MAP)