L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Technologie : Tim Cook promet à l’Ukraine de l’aide et suspend l’activité d’Apple en Russie


Rédigé par R. T. avec Agences le Mercredi 2 Mars 2022

Après avoir demandé à Apple de stopper ses ventes en Russie, Tim Cook, PDG du groupe, promet de l’aide humanitaire à l’Ukraine.



Ph. Archives
Ph. Archives
Dans la foulée des sanctions économiques contre la Russie imposées par les pays occidentaux, l’Ukraine encourage Apple à stopper son activité à Moscou. Après l’aide demandée à Elon Musk, Mykhailo Fedorov, vice-Premier ministre d’Ukraine, a demandé à Apple de stopper ses ventes en Russie, mais aussi d’arrêter ses services dont celui de l’App Store, sachant que le groupe ne dispose d’aucun store physique dans le pays.

Moscou se contente d’une version russe de l’Apple Store, qui commercialise les logiciels et les services de la marque. Cela dit, cette dernière a répondu favorablement à la demande ukrainienne en suspendant ses activités en Russie ainsi que toutes les ventes de produits en Russie, tout en limitant les fonctionnalités de certains de ses services dans le pays.

Pour l’instant tous les produits du store sont «non disponibles». Comme Google avec ses services Maps, Apple a également enlevé toute information sur le trafic en direct sur son application Plans en Ukraine. L’objectif est de ne pas donner d’information sur la position des civils, militaires et résistants à la Russie.

«Nous continuerons d’évaluer la situation et sommes en communication avec les gouvernements concernés sur les mesures que nous prenons (…) «par mesure de sécurité et de précaution pour les citoyens ukrainiens » a indiqué le fabricant des téléphones iPhone.

Le géant américain a également supprimé les applications d’actualités russes, notamment Russia Today et Sputnik, de ses Stores dans tous les pays, sauf en Russie. Apple rejoint donc des plateformes comme Google, Meta (Facebook, Instagram), TikTok, qui ont décidé de ne pas donner davantage de visibilité aux éditeurs de médias financés par l’État russe. Vu la grande visibilité de ses produits et de l’influence qu’elle exerce en tant que leader de l’industrie technologique, la décision d’Apple aura un impact conséquent sur l’opinion publique internationale en ce qui concerne le conflit Russo-ukranien.

Et ce, du fait qu’elle fait partie des rares marques à être présente partout dans le monde, y compris en Chine et en Russie. Il est à noter qu’outre Apple, plusieurs géants de l’économie américaine tels qu’ExxonMobil, Boeing ou encore Ford, ont annoncé mardi qu’ils prenaient leurs distances avec la Russie. Ces décisions ont des conséquences diverses, allant du report de la sortie d’un film en salle pour Disney au retrait d’un projet à plusieurs milliards de dollars pour ExxonMobil.



R. T. avec Agences



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News