Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Les barrages du Maroc bien remplis !


Rédigé par Myriam Ketfi le Vendredi 7 Mai 2021

La direction générale de l’Eau a indiqué ce jeudi, que le taux de remplissage de douze barrages situés dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’élève à plus de 70,3%.



La direction générale de l’Eau souligne dans un rapport que les retenues d’eau de ces douze barrages ont atteint plus de 1,211 milliard m3, contre plus de 1,095 milliard m3 lors de la même période l’année précédente, pendant laquelle le taux de remplissage s’élevait à 61,90%.

Concernant le plus grand barrage de la région, les retenues de celui de Oued El Makhazine, dans la province de Larache, ont enregistré 629 millions m3, ce qui équivaut à un taux de remplissage de 93,5%, contre 659,1 millions m3 au même moment l’année précédente, soit un taux de remplissage de 98%. Pour ce qui est des retenues du barrage Dar Khrofa, elles sont arrivées à 250,7 millions m3, ce qui traduit un taux de remplissage de 52,2%, contre environ 160 millions m3 une année auparavant.

Au sujet du barrage Ibn Battouta, situé dans la préfecture Tanger-Assilah, il est monté à un taux de remplissage de 98,2% (28,6 millions m3), contre 46,3% (13,5 millions m3) en glissement annuel, le barrage 9 avril qui représente une composante importante du système hydraulique du Grand Tanger, a enregistré un taux de remplissage de 23,9% (71,6 millions m3), contre 25,8% (77,5 millions m3) il y a un an.

La direction révèle également que le barrage Tanger Méditerranée de la province de Fahs-Anjra s’est hissé à un taux de remplissage de 90% (19,8 millions m3), alors que ce taux a atteint, au niveau du barrage Nakhla (province de Tétouan) 100% (4,2 millions m3) et 99% pour le barrage Smir de la préfecture de M’diq-Fnideq (38,6 millions m3).

Le rapport démontre que pour ce qui est du taux du barrage de Moulay El Hassan Ben El Mahdi (province de Fahs-Anjra), il est monté à 95,5% (22,4 millions m3), tandis que celui du barrage d’Acharif Al Idrissi (province de Tétouan) a atteint 100% (121,65 millions m3).

Pour les barrages situés dans la province d’Al Hoceima, le rapport indique que celui de Abdelkrim Al Khattabi s’est établi à un taux de remplissage de 96,8% (11,4 millions m3), alors que le barrage Joumoua a enregistré 25,5% (1,3 million m3).

Quant au barrage de Chefchaouen, il s’est hissé à un taux de 100% (12,2 millions m3).


  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 19:32 SMIT : Valorisation du potentiel touristique