L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Surpopulation carcérale: le CNDH appelle à la rationalisation de la détention préventive


Rédigé par Mariem LEMRAJNI Samedi 12 Août 2023

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a réagi à la polémique sur les causes de la surpopulation carcérale, estimée à plus de 100.000 détenus. Il a appelé dans ce sens à la rationalisation de la détention préventive et a l’octroi de la libération conditionnelle.



Surpopulation carcérale: le CNDH appelle à la rationalisation de la détention préventive
La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a indiqué, dans un communiqué publié lundi dernier, que la population carcérale avait atteint le chiffre record de 100 000 détenus à la date du 7 août, se plaignant ainsi de l'engorgement des prisons.

Suite à cette polémique, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a estimé que le règlement de cette question passe impérativement par la réforme du Code pénal. Cette réforme vise à opter pour la rationalisation de la détention provisoire et l’octroi de la libération conditionnelle afin de réduire la surpopulation carcérale au Maroc.

Il a déclaré avoir recommandé à plusieurs reprises, dans ses rapports annuels depuis 2019, de prendre un ensemble de mesures urgentes pour réduire cette surpopulation carcérale.

La détention préventive est l'un des sujets prioritaires abordés lors des différentes réunions et rencontres consacrées à la justice pénale, tenues avec les responsables judiciaires et les autres acteurs du secteur de la justice.

Le conseil a également insisté sur l'importance de « soulager les prisons et de diminuer les charges, notamment matérielles et financières, qui découlent de la surpopulation ».








🔴 Top News