Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Simeone, Suarez, Oblak, les hommes du titre de l'Atlético


Rédigé par la rédaction (avec AFP) le Samedi 22 Mai 2021



Au terme d'un sprint final passionnant, l'Atlético Madrid a brisé l'hégémonie du Real et du Barça en Liga pour monter samedi sur le trône d'Espagne, un retour au sommet construit autour de son entraîneur-totem Diego Simeone, son infranchissable gardien Jan Oblak et sa recrue-star Luis Suarez.

Voici les hommes-clés du titre de champion d'Espagne de l'Atlético Madrid.

Grand sorcier de l'Atlético depuis près d'une décennie après en avoir été un joueur-cadre (il fêtera ses dix ans à la tête des Rojiblancos en décembre, longévité unique pour un club européen de ce standing), Diego Simeone a su se réinventer pour hisser à nouveau l'Atlético au sommet de l'Espagne, sept ans après le titre de 2014.

Le technicien argentin, réputé pour son style de jeu fermé, défensif et peu spectaculaire, n'avait cessé de marteler en 2019-2020 qu'il s'agissait d'une saison de transition, après les départs de nombreux cadres (Diego Godin, Antoine Griezmann, Lucas Hernandez...).

Et cette saison, il a osé jongler avec les positions de certains joueurs (Marcos Llorente, Thomas Lemar, Joao Felix) et s'est aventuré à casser son habituel 4-4-2 au profit de schémas plus novateurs, à trois défenseurs centraux par exemple, avec succès.

Recrue-star de l'intersaison, Luis Suarez n'a pas mis longtemps à faire ses preuves dans la capitale espagnole: dès la première journée de Liga, il inscrit un doublé lors de la victoire-fleuve de l'Atlético 6-1 face à Grenade.

Ecarté du Barça sans ménagement ni cérémonie d'adieux en raison de la situation sanitaire, le "Pistolero" uruguayen a prouvé au club qu'il a eu tort de se séparer de lui. Alors que le Barça luttait à douze points de la première place détenue par les Madrilènes en décembre, Suarez trônait en tête du classement des meilleurs buteurs du championnat.

S'il a été depuis rattrapé et dépassé par son meilleur ami Lionel Messi (30 buts pour l'Argentin, 21 pour l'Uruguayen), Suarez, 34 ans, a parfaitement réussi son intégration à l'Atlético, incarnant à merveille le caractère combatif prôné par Simeone et combinant bien avec Joao Felix ou ses autres équipiers d'attaque.

Si Simeone a réussi à insuffler une once de brio dans le jeu offensif des Rojiblancos, sa défense sait qu'elle peut toujours compter sur un dernier rempart infranchissable.

Jan Oblak est cette année encore en lice pour remporter le trophée Zamora du meilleur portier de Liga. Avec 18 "clean sheets", le gardien slovène est le garant de la meilleure défense de Liga (25 buts encaissés en 38 matches).

Ses innombrables sauvetages, aussi spectaculaires que décisifs, ont éteint ses principaux concurrents comme Thibaut Courtois (Real) ou Marc-André ter Stegen (Barça). Oblak est aujourd'hui le gardien le plus cher au monde, valorisé à 90 millions d'euros.

Si la saison passée a été celle de la révélation pour Marcos Llorente, 2020-2021 a été celle de sa confirmation comme un rouage indispensable de la mécanique de l'"Atléti".

Chipé au Real Madrid en 2019, Llorente, arrière droit de formation, a été repositionné comme ailier droit ou milieu offensif pour exploiter au mieux ses qualités de vitesse et de un-contre-un. Un coup de génie de Simeone, qui a vu sa pépite éclore au plus haut niveau.

Cette saison, Llorente (26 ans) a disputé 37 matches en Liga, a marqué 12 buts et a délivré 11 passes décisives. Sa valeur a bondi, passant de 16 M EUR début 2020 à 70 M EUR aujourd'hui, selon le site allemand de référence Transfermarkt.

Souvent adoubé par Simeone comme le joueur "le plus technique de l'effectif", Thomas Lemar s'est affirmé comme un véritable titulaire du système Simeone cette saison.

Longtemps cantonné aux ailes, le Français a convaincu Simeone l'été dernier de le laisser évoluer dans l'axe, comme milieu offensif, son poste favori. Un pari gagnant: ses qualités techniques et sa patte gauche ont illuminé l'attaque des "Colchoneros", faisant de lui le lien indispensable entre la défense et l'attaque.

Rejoint par les francophones Geoffrey Kondogbia et Yannick Carrasco, Lemar semble enfin épanoui à l'Atlético. Une saison qui lui a permis de retrouver sa place avec les Bleus, et son billet pour l'Euro.