Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Siemplify : Cyber-sécurité plus poussée chez Google


Rédigé par Mariyem BENKIRANE ( Journaliste stagiaire ) le Mercredi 5 Janvier 2022

Google est en train d’acquérir la startup israélienne de cyber sécurité Siemplify, selon Calcalist. Le prix de l’acquisition est estimé à 500 millions de dollars et marquera la première fois que le géant de la technologie achète une entreprise israélienne dans le secteur de la cyber-sécurité.



Sundar Pichai, PDG de Google, a promis en août 2021 au président américain Joe Biden que l’entreprise investirait 10 milliards de dollars dans la cyber-sécurité au cours des cinq prochaines années. Google prévoit notamment d’étendre les programmes de confiance zéro, de contribuer à sécuriser la chaîne d’approvisionnement en logiciels et de renforcer la sécurité des logiciels libres.

L’entreprise s’est engagée à former 100.000 Américains dans des domaines tels que l’assistance informatique et l’analyse de données, afin qu’ils acquièrent des compétences très demandées, notamment en matière de confidentialité et de sécurité des données.

Cet engagement comprendra aussi des acquisitions et des investissements, Siemplify devenant le premier achat de ce type pour Google, qui a déjà investi 50 millions de dollars dans une autre société israélienne de cyber-sécurité, Cybereason, l’année dernière.

La plateforme est un outil de travail intuitif qui permet aux équipes de sécurité de mieux gérer les risques et de réduire le coût de la lutte contre les menaces. Elle permet aux analystes du Security Operation Center de gérer leurs opérations de bout en bout, de répondre aux cyber-menaces avec rapidité et précision, et de devenir plus intelligents à chaque interaction avec les analystes.

La technologie permet également d’améliorer les performances en réduisant la charge de travail. Siemplify a été fondée en 2015 par Amos Stern (PDG), Alon Cohen (directeur technique) et Garry Fatakhov (directeur de l’exploitation). Stern a précédemment servi dans le corps de renseignement de Tsahal (armée Israélienne) où il a dirigé une unité cybernétique avant de travailler pour Elbit Systems, où il a rencontré ses cofondateurs.

La start-up emploie 200 personnes en Israël, aux États-Unis et à Londres, qui rejoindront Google suite à l’acquisition. Google utilisera Siemplify pour former la base de ses opérations de cybersécurité en Israël, qui feront partie de l’activité «cloud» de la société. Les cofondateurs de Siemplify feront toujours partie de l’entreprise.

«Nous sommes ravis de rejoindre Google Cloud et de nous appuyer sur le succès que nous avons rencontré sur le marché en aidant les entreprises à faire face aux menaces de sécurité croissantes», a déclaré Amos Stern, PDG de Siemplify.

«Avec la richesse des analyses de sécurité et des renseignements sur les menaces de Chronicle, nous pouvons vraiment aider les professionnels de la sécurité à transformer le centre d’opérations de sécurité pour se défendre contre les menaces actuelles».


M. B.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Janvier 2022 - 15:24 Jeux vidéo : Microsoft rachète Activision-Blizzard