Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Sidi Kacem / Conseil provincial : Agriculture, enseignement et protection contre les inondations à l’ordre du jour


Rédigé par Ahmed BOUMEHDI le Dimanche 16 Janvier 2022



Le Conseil provincial de Sidi Kacem a tenu lundi 14 courant sa première session ordinaire au titre du mois de janvier 2022 sous la présidence de Benaissa Ben Zeroual président du Conseil. Trois points étaient à l’ordre du jour de cette réunion qui a eu lieu en présence du Secrétaire général de la province, Driss Lahlah.

Dans son intervention le président du Conseil a appelé à l’intensification des efforts pour atteindre les objectifs escomptés, soulignant le grand intérêt pour la population des différentes communes de construire des routes et des infrastructures, ainsi que de réaliser des projets sociaux.

Les 3 points abordés se déclinent ainsi :

   - Exposé sur les préparatifs pour la campagne agricole 2021-2022 ;
   - Exposé sur l’éducation dans la province ;
  - Examen et approbation de l’avenant n°1 à la convention, relatif à la réalisation des travaux de protection contre les inondations dans la ville.
 
Ainsi, dans son exposé, Aziz Belahcen, chef de service des Affaires administratives et financières de la délégation provinciale, a donné un aperçu sur le secteur de l’enseignement de la province, rappelant le ministère de l’Education nationale, en collaboration avec les parties concernées, a pris les mesures indispensables pour appliquer la Charte de l’éducation et de la formation qui vise à assurer la généralisation de l’enseignement des enfants de 6 ans.

Et pour dynamiser le système éducatif, il a mis en œuvre un plan d’action qui entre dans le cadre du Programme national pour le développement de l’enseignement dans le monde rural, lequel vise à intensifier les efforts en vue d’améliorer enseignement fondamental et adopter une stratégie favorisant la scolarisation des filles. Cette procédure sera axée, notamment dans le monde rural, sur l’amélioration des conditions de la scolarisation et de l’hygiène, a conclu l’intervenant.

Pour sa part, Said Lahmar, chef de division de l’Urbanisme dans la province, a rappelé l’avenant n°1 à la convention, relatif à la réalisation des travaux de protection contre les inondations  de la ville, s’inscrit dans le cadre du premier appel à projets financés par le fonds de lutte  contre les effets des catastrophes naturelles, indiquant que les partenaires concernés sont le ministère de l’Intérieur, le Conseil provincial, l’ONCF, la province, la commune urbaine, outre l’agence du bassin hydropique de Sebou qui assure la maîtrise d’ouvrage du projet.

L’objet de l’avenant consiste en le prolongement du délai de réalisation de 24 à 72 mois à compter de la date des commencements des travaux, et ce dans l’objectif de permette l’achèvement dans les meilleures conditions.
 
                                                                                                                                              

 Ahmed BOUMEHDI