L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Séisme d'Al Haouz : Les Pays-Bas mobilisent 50 millions d’euros pour reconstruire les zones touchées


Rédigé par Mohamed Elkorri Jeudi 12 Octobre 2023

Pour contribuer au chantier de la reconstruction des régions touchées par le séisme d’Al-Haouz, les Pays-Bas ont décidé d’investir 50 millions d’euros. Détails.



Séisme d'Al Haouz : Les Pays-Bas mobilisent 50 millions d’euros pour reconstruire les zones touchées
Cette enveloppe ira à des projets dont le Maroc dit avoir besoin, indiquent la presse néerlandaise. L’annonce a été faite par la ministre néerlandaise du Commerce extérieur et de la Coopération au développement, Liesje Schreinemacher, lors d’une visite dans le village d’Asni.

Elle considère cet enveloppe de 50 millions d’euros comme un « montant substantiel », dédié à des projets que le gouvernement marocain juge nécessaires. « Il y aura une sorte de liste de menus », explique Mme Schreinemacher.

Cette liste comprendera toutes sortes de projets, tels que la construction d’hôpitaux et de logements. La ministre souhaite utiliser l’argent pour des projets liés à l’eau. Selon elle, l’objectif est que les entreprises néerlandaises, en particulier, commencent à bénéficier de l’aide, souligne la presse néerlandaise.

Elle a indiqué également que les Pays-Bas disposent d’entreprises qui ont tant de connaissances et d’expérience en matière de gestion de l’eau. Cela comprend, par exemple, l’utilisation efficace de l’eau dans l’horticulture, ce qui pourrait être très important pour la région. Pour rappel, quelques jours après le séisme, les Pays-Bas ont immédiatement débloqué 5 millions d’euros pour l’aide d’urgence de la Croix-Rouge.

Aujourd’hui, Schreinemacher puise dans un fonds destiné à l’aide internationale pour les infrastructures publiques. « Ce montant est à la fois un prêt et un don », soulignent les médias néerlandais. Mme Schreinemacher est au Maroc pour une réunion annuelle de la Banque Mondiale et une mission commerciale. « Nous avons un peu réorganisé le programme afin que je puisse me rendre dans la région touchée par le tremblement de terre », explique-t-elle.

Les travailleurs humanitaires de la Croix-Rouge lui ont signifié qu’il restait encore beaucoup à faire dans la zone sinistrée. Pour l’heure, la priorité est de se préparer à l’hiver. « Il faut monter de meilleures tentes pour se protéger du froid dans la zone montagneuse. Davantage de douches sont également nécessaires. La reconstruction pourrait prendre beaucoup de temps. La ministre a qualifié sa visite de très impressionnante », ont précisé les médias de son pays.

Il est à noter que le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec, Liesje Shreinemacher et à l’issue de cette entrevue, elle a affirmé que sa visite dans le Royaume s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération liant les deux pays. « Notre visite au Maroc traduit l’excellence de nos relations d’amitié et de coopération », a-t-elle dit,



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News