Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sécurité routière : le Maroc remporte la première édition du Prix Kofi Annan


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 19 Mars 2022

La première édition du Prix Kofi Annan pour la sécurité routière, organisée conjointement par la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA), l’envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Sécurité Routière et la Fondation Kofi Annan, a été remportée par le Maroc, mercredi à Accra.



Sécurité routière : le Maroc remporte la première édition du Prix Kofi Annan
Le Royaume a été mis à l'honneur lors de cette première édition pour ses efforts et son leadership africain dans le domaine de la sécurité routière, indique vendredi un communiqué de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA).

Le prix Kofi Annan a été remis, en présence de l’Ambassadeur du Maroc au Ghana, par le Président de la République, Nana Akufo-Addo au Directeur de la NARSA représentant le ministre du Transport et de la Logistique.

Cette initiative vise à récompenser et à promouvoir les bonnes pratiques de sécurité routière des pays africains pour servir de modèle et de source d'inspiration pour les autres pays, poursuit le communiqué, notant qu'elle vise également à encourager les pays à travailler plus dur pour sauver plus de personnes sur le continent africain qui a le taux de mortalité routière le plus élevé au monde, avec 26,6 décès pour 100 000 habitants contre une moyenne mondiale de 17,5.

Ainsi, ce prix vise à être un catalyseur du changement sur le continent, un changement qui est nécessaire car les coûts pour les économies africaines sont si élevés, pouvant atteindre 5 % du PIB, selon la NARSA.

L'événement s'est déroulé en présence de Vera Songwe Sous-Secrétaire Général des Nations Unies, Secrétaire Exécutif de l’UNECA, Jean Todt envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Sécurité Routière, le Directeur du Programme des Politiques de Transport en Afrique (SSATP) relevant de la Banque Mondiale, le Président de la Fondation Kofi Annan et les membres du gouvernement ghanéen.