Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sebta : Plusieurs dizaines de mineurs transférés vers le refuge provisoire de Piniers


Rédigé par S.K. le Dimanche 18 Juillet 2021

La Mairie de Sebta a procédé au transfert de 70 mineurs hébergés dans l'un des entrepôts du passage frontalier de Tarajal vers le refuge provisoire de Piniers.



Photo : Reuters
Photo : Reuters
Samedi 17 juillet, quelque 70 mineurs, bloqués dans la ville occupée de Sebta depuis l’épisode migratoire du mois de mai qui s’est soldé par l’afflux massif et soudain de plus de 10.000 migrants en provenance du Maroc, ont été transférés vers le refuge provisoire de Piniers, rapporte El Faro de Ceuta

La même source précise que ces transferts ont été opérés dans le but de réserver l'entrepôt de Tarajal exclusivement aux Marocains majeurs coincés dans la ville.

Parmi les milliers de personnes ayant entré à Sebta, environ 3.000 sont des mineurs, dont 1.200 sont toujours dans la ville. Si les autorités locales ont de facto, la responsabilité de veiller à leur bien-être, et ce, conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, il n’en demeure point moins que leur situation est actuellement déplorable, comme en témoignent les photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

Raison pour laquelle SM le Roi Mohammed VI a bien voulu réitérer, en juin, Ses Très Hautes Instructions aux Ministres chargés de l’Intérieur et des Affaires étrangères afin que la question des mineurs marocains non accompagnés, se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens, soit définitivement réglée.

Néanmoins, le rapatriement de cette catégorie de la population reste confronté à plusieurs entraves, technico-juridiques, logistiques et administratives, et ce, malgré les mécanismes de coopération mis en place entre le Maroc et le voisin ibérique.

Cela dit, la diplomatie marocaine et le ministère de l'Intérieur, avaient écrit noir sur blanc dans un communiqué, que le Royaume reste disposé à collaborer, comme il l’a toujours fait, avec les pays européens et l’Union Européenne, pour le règlement de cette question.

 

  


Dans la même rubrique :
< >