L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Santé publique : Aït Taleb impose un contrôle strict des médicaments essentiels


Rédigé par Kawtar Chaat le Mardi 1 Mars 2022

Face à la demande croissante de médicaments, la tutelle a annoncé le renforcement du contrôle des produits pharmaceutiques essentiels, et la création d’une plateforme numérique permettant de suivre les stocks, afin d’éviter toute perturbation ou interruption dans le marché du médicament.



Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, a expliqué, en réponse à une question écrite au parlement, que le ministère travaille actuellement à la mise à jour de la stratégie des stocks de sécurité des médicaments définie par l’arrêté du 12 juin 2002, compte tenu de la réglementation des médicaments essentiels, vitaux et non essentiels.

Aït Taleb a également fait part de son intention de mettre à jour la Liste Nationale des Médicaments Essentiels, qui fera l’objet d’un processus strict de contrôle en termes de stock et de disponibilité, avec l’établissement d’une plateforme numérique pour le suivi des réserves et la notification en cas de rupture de stocks.

Le ministre a souligné que les perturbations au niveau de la disponibilité de certains médicaments sur le marché se produisent généralement en raison de l’interruption de l’approvisionnement des établissements industriels en matières premières utilisées dans la fabrication de médicaments, ou de l’interruption du produit dans le pays de fabrication, en plus de l’augmentation de la demande de certains médicaments pendant des périodes précises de l’année, comme c’est le cas pour les médicaments contre la grippe saisonnière ou ceux prescrits dans le cadre du protocole thérapeutique pour la prise en charge des patients Covid, notamment lors des explosions des chiffres de nouveaux cas.

Quant aux perturbations d’approvisionnement enregistrées de certains médicaments contre le rhume, le ministre en a attribué la raison à la forte pression durant cette période de l’année, ce qui entraîne quelques difficultés d’approvisionnement, mais la situation reprend peu à peu son état normal après la libération des lots qui font l’objet d’analyse, et a fait observer que de nombreux médicaments génériques sont fabriqués localement afin de couvrir ces perturbations.

Le ministre a exhorté tous les pharmaciens à informer les services du ministère en cas d’éventuelles pénuries liées aux médicaments essentiels, et à contacter leurs distributeurs ou l’Observatoire National des Médicaments et des Produits de Santé affilié à la Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) pour demander des informations fiables.

Il a, enfin, souligné que le stock national de médicaments au Maroc fait l’objet d’un suivi continu et strict sur une base hebdomadaire par l’Observatoire susmentionné pour garantir la disponibilité de tous les médicaments essentiels et d’intervenir de manière proactive et immédiate en cas de perturbations d’approvisionnement ou de distribution. 








🔴 Top News