Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Samia Hassan devient présidente de Tanzanie suite au décès de Magufuli


le Vendredi 19 Mars 2021

Samia Hassan est désormais la toute première présidente de l’histoire de Tanzanie. Elle était, auparavant, la vice-présidente du défunt John Magufuli.



Samia Hassan devient présidente de Tanzanie suite au décès de Magufuli
La mort du président Magufuli à l’âge de 61 ans a laissé le pays en état de choc. Celui qui était à la tête du pays depuis 2015, est officiellement mort ce mercredi à cause de problèmes cardiaques avait alors annoncé Samia Hassan, encore vice-présidente à ce moment-là. Cependant, les rumeurs vont de bons train. Le président qui avait totalement disparu depuis 3 semaines était soupçonné d’avoir contracté le coronavirus. Ironie du sort, puisque le président Magufuli n’a jamais cessé de minimiser la dangerosité du virus.

Samia Suluhu Hassan s’est ainsi retrouvée à la tête du pays, faisant d’elle la première cheffe d’État de ce pays et l’une des rares femmes au pouvoir sur le continent. Celle qui vient de l’archipel semi-autonome de Zanzibar avec qui les relations avec la Tanzanie continentale sont tendues s’est vue devenir présidente pour un mandat de cinq années (le restant du mandat du président Magufuli, réélu en octobre), jusqu’en 2025 selon la constitution tanzanienne.
Samia Hassan qui déjà été la toute première femme vice-présidente du pays est connue pour encourager les femmes. Née au sein d’une famille modeste, cette mère de quatre enfants est diplômée d’un master en développement économique communautaire de l'Université libre de Tanzanie, à Dar es Salaam, et de l'Université du Sud du New Hampshire, aux Etats-Unis.

Sa carrière politique a débuté en 1977 lorsqu’elle travaillait au sein du gouvernement de Zanzibar occupant des fonctions administratives. Hassan, connu à l’international comme visage de la Tanzanie puisqu’elle représentait régulièrement Magufuli, a souvent eu des divergences avec celui-ci. Samia Suluhu Hassan est l’une des deux seules femmes au pouvoir en Afrique avec l’Ethiopienne Sahle-Work Zewde.